Ski alpin: déjà champions du monde, Hirscher et Schiffrin raflent leur 6e globe de slalom (vidéo)

©AFP
©AFP

Malgré son élimination prématurée, Marcel Hirscher s’est assuré un nouveau Globe deux jours seulement après s’être emparé d’un 3e titre mondial en slalom (après 2013 et 2017) à Are (Suède).

Sur la colline artificielle d’Hammarbybacken, à quelques kilomètres à peine du centre de la capitale suédoise et qui offre un sprint de 180 mètres seulement, le Salzbourgeois de 29 ans s’adjuge son sixième globe de la spécialité -- en dépit de températures qu’il jugeait « chaudes » au début de la compétition (environ 6 degrés).

Hirscher ne s’est toutefois pas imposé à Stockholm car il est parti à la faute en quarts de finale et a été éliminé par le Suisse Ramon Zenhaeusern, vainqueur de l’épreuve en 2018 et 2019, particulièrement à l’aise dans cet exercice grâce à son physique impressionnant (2 mètres).

Avec 275 points d’avance sur le Français Clément Noël avant le début du City event de Stockholm, Marcel Hirscher n’avait besoin que de 26 points pour s’assurer de remporter le globe de slalom. S’il passait les huitièmes, il était sacré.

Une victoire quasiment jouée d’avance donc pour le champion qui a également profité d’une disqualification de Noël éliminé dès le premier tour en enfourchant la toute dernière porte.

Les autres Français de la compétition messieurs, Alexis Pinturault et Victor Muffat-Jeandet ont respectivement été sortis en quarts et en huitièmes de finale.

Record de victoires pour Shiffrin

De son côté, Mikaela Shiffrin s’est imposée en finale dans la capitale suédoise, un succès qui lui a également permis d’égaler le record du nombre de victoires en une saison (14) détenu par la légende suisse Vreni Schneider.

À 23 ans, l’inarrêtable Américaine s’est adjugée le 57e succès de sa carrière. Sa plus proche poursuivante au classement général de la Coupe du monde de slalom, la Slovaque Petra Vlhova, s’est classée 8e dans la capitale suédoise et ne peut plus la rattraper. Shiffrin a également accentué son avance au classement général de la Coupe du monde : Vlhova est désormais distancée de 711 points.

Shiffrin, sacrée championne du monde de slalom il y a quelques jours à Are (Suède), a battu en finale l’Allemande Christina Geiger et la Suédoise Anna Swenn Larsson a enflammé le public local en remportant la petite finale pour grimper sur la troisième marche du podium.

« J’ai skié aussi bien que j’ai pu. Même si j’avais été en bonne santé, je n’aurais probablement pas pu faire mieux, et maintenant je vais avoir le temps de récupérer. Quoi qu’il en soit, c’était un plaisir de skier, un peu difficile mais excitant », a réagi l’Américaine, malade depuis quelques jours.

Peu avant le départ, Shiffrin a déploré ne pas avoir « eu beaucoup de temps pour récupérer » des mondiaux d’Are, à 600 kms de là, où elle a remporté son cinquième titre mondial sur le slalom samedi, son quatrième de rang, un record.

Il ne reste plus que deux épreuves cette saison, à Kranjska Gora en Slovénie le 10 mars et enfin le slalom des finales en Andorre le 17 mars.

À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 
 
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. Des tout proches de Dimitri Fourny font aussi partie des inculpés.

    Soupçons de fraude électorale à Neufchâteau: qui est responsable des fausses procurations?

  2. Une traversée post-électorale difficile pour Corneille Nangaa, le président de la Céni.

    RD Congo: le président de la Commission électorale dans la tourmente

  3. La série «Chimerica», présentée en compétition officiel du festival, explore les relations est-ouest sur fond de campagne électorale américaine.

    La politique s’invite dans les séries de demain

Chroniques
  • Loi climat: les cahiers au feu et le CO2 au milieu!

    Lorsque la Belgique a navigué jadis sans gouvernement pendant un an et demi, régnait un étrange sentiment d’allégresse et de liberté – sauf dans les milieux politiques. Une atmosphère d’école buissonnière genre « les cahiers au feu et le prof au milieu » !

    Rien de commun avec «  l’ambiance gilets jaunes  » qui agite la France. Là, les manifestants se battent contre les politiques pour leur arracher le pouvoir. Le « peuple » (c’est-à-dire eux) réclame le droit de voter ou de modifier les lois, renvoyer les parlementaires dont la tête ne leur revient pas, tout décider par référendum et son contraire.

    Chez nous, rien de tel. Les citoyens n’avaient aucune envie de toucher...

    Lire la suite

  • 22 mars 2016: temps des victimes, temps judiciaire

    Le temps est un redoutable ennemi. Il affaiblit insidieusement mais inéluctablement la compassion due aux victimes des attentats du 22 mars 2016 mais permet aussi à la société belge de tourner lentement l’une des pages les plus sombres de son histoire. Les commémorations qui auront lieu aujourd’hui ont cette utilité magique : raviver la solidarité à l’égard des victimes et inviter notre société à ne pas tourner la page trop vite en oubliant ce que fut ce matin tragique du 22 mars.

    Trois ans pour...

    Lire la suite