Batibouw 2019: les nouveautés

Dans cet article
Batibouw 2019: les nouveautés
Pierre-Yves Thienpont.

Énergie éco et design : DDG

Réunie sous le label Hydro, la dernière génération de poêles et inserts DDG entend répondre aux normes européennes les plus strictes actuellement en matière d’émissions : celles d’Ecodesign 2022. On retrouve dans la gamme des modèles phares comme l’Eco Planus Double Vision Hydro qui combine à la fois la technologie et le design. Ce foyer se caractérise en effet par une transparence offrant une double vision, esthétique qui a réussi à être combinée à un label énergétique A+ notamment grâce à une porte à double vitrage ventilé. L’Eco Planus Double Vision Hydro fournit une triple combustion et peut être relié au chauffage central de la maison, ce qui permet notamment de diminuer les pertes de chaleur. Il s’agit d’un appareil compact et performant, qui s’avère idéal pour les nouvelles constructions ou les rénovations.

Palais 6, stand 116.

Cuit à point : AEG

La nouvelle plaque de cuisson à induction SensePro d’AEG propose une innovation unique au monde : elle intègre une sonde à température sans fil et sans batterie. Fini pour les cuisiniers de jouer avec des capteurs : grâce à sa connexion à la sonde multipoints, la taque mesure elle-même la température à cœur des aliments et ce au degré près. La technologie s’adapte à différentes techniques de cuisson, y compris celle sous vide qu’AEG rend désormais possible sur taque.

La SensePro fonctionne de manière intelligente grâce à différentes fonctions. Le mode SenseFry permet par exemple à la taque d’ajuster les paramètres de cuisson (temps, chaleur…) en fonction du type d’aliment et du résultat souhaité. La fonction SenseBoil, quant à elle, détecte quand l’eau atteint l’ébullition et adapte sa température automatiquement pour éviter les débordements ou encore poursuivre un mijotage contrôlé. La SensePro est aussi équipée, comme toute la gamme SenseCook, de la fonction Hob2Hood qui offre la possibilité de contrôler la hotte et l’éclairage depuis la taque de cuisson.

Palais 11, stand 406.

Tout-en-un : BMI Group

BMI Group, le spécialiste des revêtements de toiture, présentera un tout nouveau système à Batibouw : le Parafor Solo GS Nox-Activ. Il s’agit d’une solution complète de toiture qui repose sur cinq couches distinctes avec des produits parfaitement compatibles entre eux : un vernis adhésif, un pare-vapeur Vedagard Multi SK, une isolation doublée d’aluminium, une sous-couche auto-adhésive et enfin une couche supérieure avec membrane SBS.

La solution peut être placée sur différentes couches de base comme le bois, l’acier ou encore le béton. Son pare-vapeur fait partie de la classe E4, ce qui le rend adéquat pour tous types d’intérieur (espace sauna, cuisine professionnelle…) car il protège efficacement la couche isolante de l’humidité ascendante. Cette couche isolante doublée d’aluminium offre pour sa part une bonne performance thermique tout en limitant l’épaisseur de la toiture. Quant à la couche supérieure, elle purifie l’air tout au long de la durée de vie de la toiture grâce à une finition en granulés de dioxyde de titane. Celle-ci parvient notamment à transformer des particules nocives en substances inoffensives comme de l’eau ou des sels minéraux qui sont ensuite emportées par la pluie. Le système Parafor Solo GS Nox-Activ s’inscrit ainsi comme une solution durable pour l’environnement.

Palais 5, stand 103.

Fenêtre intelligente : Velux

Velux a ajouté à sa gamme Integra une nouvelle fenêtre à projection dont l’ouverture peut atteindre jusqu’à 45º. Elle amplifie ainsi l’apport de lumière et offre une vue plus large, mais ce n’est pas tout ! Comme les autres fenêtres de la série Integra, ce modèle peut en effet être ouvert ou fermé à distance via une commande murale sans fil, ou encore via un smartphone.

La fenêtre est également douée d’intelligence puisqu’elle se ferme automatiquement en cas de pluie et est équipée d’un détecteur d’obstacles qui bloque son ouverture ou sa fermeture si un objet obstrue la trajectoire. Le modèle est compatible avec le système Active, dont les capteurs permettent de gérer automatiquement les fenêtres de toit, volets et stores en fonction de la température, de l’humidité et du niveau de CO2.

Même en position fermée, la fenêtre offre la possibilité d’améliorer le climat et l’air de la pièce grâce à la présence d’un clapet de ventilation. Côté look, ce modèle Integra peut facilement être personnalisé avec les stores intérieurs Velux compatibles.

Palais 4, stand 119.

Robinet doseur : Blanco

Avec son Evol-S Volume, Blanco a mis au point le premier robinet de cuisine capable de mesurer exactement les quantités d’eau. Plus besoin d’utiliser un verre doseur : la vanne de l’objet permet de choisir au centilitre près le volume d’eau déversé, et ce pour des quantités allant de 100 millilitres à 5 litres. En plus de faciliter l’utilisation, ce système permet des économies d’eau bénéfiques pour l’environnement comme pour le budget de l’utilisateur.

Grâce au Dynamic Flow Control System, le robinet ajuste en plus la force du jet en fonction de la quantité d’eau demandée, de sorte à rendre le remplissage le plus efficace possible. Côté pratique, le Evol-S Volume est équipé d’une douchette extensible et d’une commande séparée pour régler la température, que l’on peut placer à gauche ou à droite du robinet selon les préférences.

Palais 11, stand 113.

Volet performant : Harol

Avec son nouveau volet roulant VR1000 qui s’encastre dans le mur creux, Harol entend garantir des performances optimales en termes de sécurité, d’acoustique, d’intimité ou encore d’isolation thermique. La particularité du produit est d’éviter les pertes énergétiques lors de l’installation grâce à une technique d’encastrement innovante qui permet de ne pas ajouter de ponts thermiques. Le VR1000 est ainsi une solution idéale pour les maisons passives et quasi zéro énergie, d’autant plus qu’il se décline en plusieurs dimensions de caisson (150, 165, 180 et 205 cm) et offre un large choix de lames et de coulisses. Ce volet se veut également très fiable, notamment grâce à son caisson durable en aluminium robuste.

Palais 4, stand 325.

Installation facile : Quick-Step

Quick-Step continue à développer des solutions pour simplifier l’installation des revêtements de sol. La marque a notamment mis au point Readyfit, un système qui repose sur l’utilisation d’un scanner 3D. Manié par un professionnel de Quick-Step, celui-ci mesure avec exactitude la pièce pour ensuite livrer à l’installateur un plan détaillé de la pose et tout le matériel en juste quantité, déjà découpé et numéroté.

Pour les amateurs de sols en vinyle, le fabricant lance aussi Rigid Vinyl, un revêtement qui combine un solide noyau en composite et une couche souple. Le produit évite ainsi les habituels inconvénients des planches en vinyle, à savoir la sensibilité aux traces et la mauvaise acoustique. Le Rigid Vinyl a aussi l’avantage d’être un excellent conducteur thermique compatible avec les systèmes de chauffage ou refroidissement par le sol. Il est garni d’une finition résistant à l’usure et dont l’esthétique est très semblable à celle du bois.

Palais 6, stand 219.

Robinet unique : Axor

Lors de Batibouw, Axor exposera sur le stand d’Hansgrohe son nouveau robinet haut de gamme MyEdition conçu avec le studio allemand Phoenix Design. L’objet est reconnaissable à sa forme rectangulaire épurée et linéaire, qui est même adoptée sur sa poignée. Véritable accessoire de design, le MyEdition offre pas moins de 225 possibilités de personnalisation grâce à quinze coloris et des plaques de mitigeur qui se déclinent en plusieurs finitions comme le cuir, le bois, le marbre ou encore le verre miroir. Le robinet est aussi disponible en plusieurs tailles et versions pour lavabos et bains. Il peut être personnalisé davantage (avec des inscriptions, des cristaux…) grâce au service sur mesure Signature d’Axor, ou peut encore être équipé d’un jet PowderRain qui déverse des gouttes microscopiques formant un jet plus doux.

Palais 7, stand 113.

Ventilation compacte : Vasco

En plus de décliner ses radiateurs ONI et Beams Mono en versions électriques, Vasco présentera à Batibouw sa nouvelle unité de ventilation D : la DX. Le produit est silencieux et entend offrir un rendement optimal pour chaque débit d’air grâce à l’agrandissement de la surface interne de l’échangeur de chaleur.

La DX est aussi dotée d’un design compact (133 cm x 58) qui la rend flexible à l’utilisation et au montage : elle passe facilement dans une trappe, peut s’installer verticalement comme horizontalement et est réversible avant-arrière.

Vasco présentera aussi à Batibouw un nouvel écran tactile qui sera disponible dès le printemps et pourra être ajouté à l’unité de ventilation – dans laquelle des découpes sont déjà prévues. Il permettra notamment d’observer le statut de l’appareil sans devoir retirer le caisson. La maintenance se trouve ainsi facilitée.

Palais 12, stand 101.

Consommation à portée de main : Schneider Electric (KNX)

Pour mieux gérer son budget et sa consommation d’énergie, rien de tel que de pouvoir surveiller celle-ci en temps réel ! C’est ce que permet la solution intelligente Energy Management by Wiser simplement grâce à l’aide d’un module spécifique (de préférence installé par un électricien) relié à une application sur tablette, ordinateur ou smartphone. Une fois le système installé, l’utilisateur a tous les outils en main pour contrôler son chauffage ou ses installations électriques (pompe à chaleur, domotique…) ou encore pour mieux exploiter ses installations solaires. L’Energy Management permet entre autres de générer des estimations de ses factures d’électricité, de surveiller les charges individuelles ou encore d’établir un budget énergie et le suivre en temps réel. Grâce à ce système, il est aussi possible de commander à distance différents appareils afin de profiter par exemple du tarif d’électricité réduit lors des heures creuses. D’ici la fin de l’année, la solution permettra également de suivre ses consommations de gaz et d’eau.

Palais 9, stand 207.

Batibouw: mode d’emploi

Batibouw 2019 60e salon international du bâtiment, de la rénovation et de l’aménagement intérieur.

Lieu Brussels Expo, place de Belgique, 1 à 1020 Bruxelles (plateau du Heysel).

Horaires Journées professionnelles le jeudi 21 février de 10 h à 18 h 30 et le vendredi 22 février de 10 à 21 heures (nocturne). Ouverture au grand public à partir du samedi 23 février jusqu’au 3 mars inclus, de 10 h à 18 h 30. Nocturne le jeudi 28 février jusqu’à 22 heures.

Tickets Le ticket pour les deux journées professionnelles est de 40 euros. Si vous ne l’utilisez pas pour les journées professionnelles, il peut être utilisé pour une journée grand public. Pour le grand public, le ticket d’entrée s’élève à 12,50 euros (10,50 euros si on l’achète via internet). Les enfants âgés de 6 à 12 ans paient 6 euros (achat en ligne).

Catalogue Nouveauté cette année : il est gratuit.

Tickets groupes A l’achat de minimum 15 et maximum 40 tickets, le billet d’entrée coûtera 8,50 euros.

Ticket Job Day Un ticket spécialement mis en vente à l’occasion du Job Day est prévu pour le mardi 26 février : 7 euros.

Enregistrement Vous avez reçu une invitation pour Batibouw ? Enregistrez-vous sur le site via le code personnel qui est indiqué sur votre invitation. Votre ticket d’entrée vous permet de recevoir bien plus que le simple fait d’accéder au salon. Grâce au QR-code sur votre badge, vous pouvez facilement laisser vos coordonnées aux exposants afin qu’ils vous contactent plus tard.

Services Divers services comme des distributeurs de retrait d’argent, des points de restauration ainsi que des vestiaires sont prévus sur le site.

Configuration Comme chaque année, Batibouw s’étend dans les 12 palais (plus le Hall Astrid et le palais P, entre le 8 et le 9) de Brussels Expo. Le plan des palais et leur destination se trouvent ci-dessus.

Parkings Brussels Expo possède de nombreux parkings pour plus de 12.000 voitures. Les parkings C, M et T se situent à proximité des palais. Le parking C est facilement accessible via le ring de Bruxelles (sortie 7a ou 8 – suivre les panneaux EXPO) et donne directement accès aux palais. Prix du ticket de parking : 5 euros. Autres parkings (A, B, T, M, E & Telexpo) : 6 euros.

Train Si vous venez en train à Bruxelles, arrêtez-vous à Bruxelles Midi et prenez la ligne de métro 6 direction Roi Baudouin. Descendez à la station « Heysel ».

Tram, bus, métro Brussels Expo est facilement accessible en transports en commun puisque les bus, trams et métros s’arrêtent dans un rayon de 200 mètres autour des entrées des palais. En métro : ligne 6 (station « Heysel »). En tram : ligne 7 (Vanderkindere-Heysel) arrêt « Esplanade » ; ligne 3 (Churchill-Esplanade), arrêt « Stade » ; ligne 51 (Van Haelen-Heysel), sortie « Stade ». En bus : ligne 84 (Beekkant-Heysel) et ligne 88 (Machtens-Heysel).

B-excursion Les visiteurs peuvent acheter un ticket qui combine un voyage aller-retour depuis une gare belge de son choix avec un accès au salon. Prix : entre 9,50 euros et 28,40 euros, en fonction de l’âge et de la distance à parcourir. Pratique pour éviter les embouteillages et les parkings bondés. En vente dans toutes les gares SNCB. Horaires et tarifs avantageux sur www.sncb.be.

Site internet Pour préparer au mieux votre visite ou pour toute information supplémentaire, allez sur le site www.batibouw.be.

Programme Des conférences et autres séminaires sont organisés jusqu’au 2 mars inclus. Vous trouverez toutes les informations à ce propos sur le site, section « programme ».

Climat Ce n’est plus un secret pour personne, notre climat va mal. Les jeunes qui défilent dans nos rues depuis plusieurs semaines sont là pour nous le rappeler si besoin en était. A ce sujet, la construction a un rôle important à jouer pour réduire son impact environnemental. Un grand débat (en néerlandais, puis en français) sera organisé sur ce thème brûlant. Il réunira, le premier jour du salon (réservé aux professionnels), cinq intervenants, dont le bouwmeester flamand Leo Van Broeck, partisan du fameux « stop au béton » en Flandre pour 2040. Le débat réunira à chaque fois un maître-architecte, un promoteur, un architecte, une chercheuse, un ingénieur et un représentant de la Confédération Construction. A ne pas rater. C’est dans la Conference Room du Palais 5. Débat en flamand à 14 h, suivi du débat en français à 15h30. Le public sera invité à participer au débat de manière interactive. Avec son smartphone, chacun pourra donner son avis sur un certain nombre d’affirmations, mais également poser des questions aux participants à la table ronde.

Démonstrations Pendant tout Batibouw, de futurs professionnels du secteur de la construction effectueront des démonstrations de leur métier dans le Hall Astrid. Ces démonstrations sont organisées en collaboration avec l’école « Arts & Métiers » de Bruxelles et WorldSkills Belgium, deux acteurs clés dans la promotion et la valorisation des métiers manuels, techniques et technologiques.

Tout en un Pas toujours facile de trouver les nouveautés dans les allées de Brussels Expo. Rassurez-vous puisque cette année, les organisateurs ont eu l’idée de rassembler les 25 plus pertinentes en un seul endroit : l’Innovation House. Vous la trouverez dans le Palais 5.

 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. BRITAIN-EU-POLITICS-BREXIT-ROYALS

    Royaume-Uni: un discours royal pour rien?

  2. Des manifestants se heurent aux forces de police à l’aéroport de Barcelone après l’annonce de la condamnation des leaders indépendantistes.

    La Catalogne bloquée après la condamnation des leaders indépendantistes

  3. PHILIPPE CLOSE

    Philippe Close au «Soir»: «Ce qui s’est produit avec Extinction Rebellion est un échec pour tout le monde»

La chronique
  • Allô, c’est Donald Trump à l’appareil!

    Avant de décider de lâcher les Kurdes, Trump avait longuement palabré avec Erdogan au téléphone.

    « Allô, ici Trump… ! »

    On imagine la scène : « Allô Erdogan, le président des Etats-Unis au bout du fil. Voilà, j’ai un service à vous demander. J’ai un problème avec une certaine Elizabeth Warren qui prétend vouloir se présenter contre moi. C’est une folle, c’est une hystérique, c’est une communiste. Et, en plus, c’est une démocrate et c’est une femme. C’est dire ! Mais il paraît qu’elle devient dangereuse. Vous n’auriez pas quelque chose en réserve contre elle, la preuve que lors d’un déplacement touristique à Istanbul elle a refusé de se déchausser dans une mosquée ou qu’elle n’a pas payé sa note d’hôtel ? Si vous me trouvez ça, promis, je retire mes troupes de la frontière syrienne et les Kurdes, je vous les livre, tout chaud ».

    ...

    Lire la suite

  • Nethys: le chaînon politique manquant

    Et voilà donc la vérité selon Stéphane Moreau. Après que tous les médias ont sollicité durant des années sans relâche une interview de l’homme fort de la galaxie Nethys, on ne peut que remarquer la multiplication des communications de ce week-end.

    Mais l’essentiel n’est pas là. Ce dimanche, un fantôme occupait une place centrale dans l’exposé de Stéphane Moreau, et c’est bien embêtant car ce fantôme est un élément clé du dispositif qui fait de Nethys, contrairement à ce qu’en dit le manager, un...

    Lire la suite