Van Uytvanck qualifiée pour le deuxième tour à Budapest: elle a éliminé Zvonareva

@News
@News

Alison Van Uytvanck (N.1) s’est qualifiée pour le deuxième tour du tournoi de tennis WTA de Budapest, épreuve sur surface dure dotée de 250.000 dollars, mercredi en Hongrie.

La joueuse de Grimbergen, 24 ans, 50e mondiale, a pris la mesure au premier tour de la Russe Vera Zvonareva, 34 ans, 77e au classement WTA, 7-5, 7-5 au bout d’une heure 55 minutes de jeu.

La numéro 2 belge (derrière Elise Mertens) a mené 4-2 dans la première manche avant que l’ex-numéro 2 mondiale (en 2010) n’aligne trois jeux d’affilée (4-5). Van Uytvanck arrêtait l’hémorragie pour remporter le premier set (7-5).

Breakant d’entrée Zvonareva, Van Uytvanck poursuivait sur sa lancée pour mener 2-0. La Russe alignait alors cinq jeux d’affilée (2-5), mais elle ne parvenait pas à conclure malgré deux balles de sets à 4-5. Van Uytvanck, malade en début de semaine et qui a expliqué se sentir mieux, ponctuait ensuite à 7-5 en moins de deux heures de jeu.

Au deuxième tour (8es de finale), Alison Van Uytvanck sera opposée à la jeune Polonaise de 17 ans Iga Swiatek (WTA 140), issue des qualifications et victorieuse lors de son premier tour mardi de la Serbe Olga Danilovic (WTA 114), 18 ans, 6-3, 6-0.

Ysaline Bonaventure (WTA 132), 24 ans, avait été elle éliminée mardi au premier tour par la Tchèque Tereza Smitkova, comme la Stavelotaine issue des qualifications, 24 ans, 142e au classement WTA, 4-6, 6-3, 6-2.

Kirsten Flipkens (WTA 53), malade la semaine dernière, avait elle déclaré forfait pour le rendez-vous hongrois. Elle est à Budapest pour coacher Van Uytvanck.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. d-20191230-3Y1G9Z 2019-12-26 16:43:06

    Affaire Gabriel Matzneff: pourquoi a-t-on fait taire ceux qui se sont élevés contre l'écrivain?

  2. Pour Pierre Verdier, CEO de l’entreprise, le salariat est incompatible avec le modèle Deliveroo.

    Pierre Verdier au «Soir»: «Deliveroo ne pourrait plus couvrir que des zones très réduites»

  3. La princesse Diana, le 12 juin 1997.

    Archive: avant Harry, sa mère Lady Diana avait aussi perdu le statut d’altesse royale

La chronique
  • Le cas Emir Kir, l’arbre qui cache la forêt communautariste

    Nous ne sommes qu’au début des effets de l’« affaire Kir ». Sur un plan individuel d’abord, Emir Kir s’indigne de l’éviction spectaculaire dont il fait les frais et a la possibilité de faire appel.

    Sur un plan collectif, on vérifiera dans les jours qui viennent l’impact politique de cette décision courageuse de la Commission de vigilance du PS.

    Mais c’est sur un plan plus général que des questions cruciales se posent. Les socialistes ne peuvent en...

    Lire la suite