Enquête sur un trafic de visas humanitaires: Francken n’a pas signé l’instruction pour délivrer les visas

© Pierre-Yves Thienpont
© Pierre-Yves Thienpont

L’ex-secrétaire d’Etat à l’Asile et aux Migrations Theo Francken (N-VA) n’a pas signé les listes de visas humanitaires octroyés à des chrétiens de Syrie avec le concours Melikan Kucam, soupçonné d’avoir facilité la délivrance de visas humanitaires moyennant d’importantes sommes d’argent. L’instruction pour octroyer un visa a été délivrée par le cabinet au consulat à Beyrouth, a indiqué mercredi en commission de l’Intérieur de la Chambre la ministre de l’Asile et des Migrations Maggie De Block.

«  L’instruction pour octroyer un visa a été délivrée par le cabinet et contrairement aux instructions dans le cadre de la réinstallation, ces listes n’ont pas été signées par le secrétaire d’Etat », a indiqué Mme De Block.

Pour les députés Servais Verherstraeten (CD&V) et Georges Dallemagne (CDH), ce n’est pas légal. « Ces listes n’ont pas non plus été fournies par enveloppes fermées mais envoyées à partir d’une boîte mail d’un collaborateur du cabinet », a ajouté Mme De Block. «  La voie hiérarchique parcourue par ces listes ne peut être déduite des courriels à l’Office des étrangers », a-t-elle précisé.

La ministre De Block a également informé mercredi la commission qu’à leur arrivée en Belgique, les chrétiens de Syrie ayant obtenu un visa avec le concours de M. Kucam, n’ont pas été enregistrés. «  Les personnes étaient libres à leur arrivée en Belgique de demander une protection internationale et une grande partie l’a fait ; une partie ne l’a pas (encore) », a-t-elle expliqué. «  On pense qu’une partie de ces personnes se trouve aujourd’hui à l’étranger », a-t-elle précisé. Certaines n’ont laissé aucune trace. Elles peuvent circuler dans l’espace Schengen.

Le parlement se demande sur la base de quels critères ces chrétiens de Syrie ont pu venir en Belgique alors que la politique discrétionnaire du ministre compétent, qui doit rester exceptionnelle, est censée se fonder sur des critères de vulnérabilité. «  Ce n’est pas clair contrairement aux autres procédures comme la réinstallation », a indiqué la ministre dans l’attente des conclusions de l’enquête administrative diligentée à cet effet.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. Le succès des universités francophones est incontestable et la tendance s’inscrit dans le long terme.

    Enseignement supérieur: toujours plus d’étudiants dans les universités francophones

  2. Bart De Wever.

    Crise politique : à quoi joue la N-VA?

  3. Liverpool pourra compter sur Mané et Van Dijk pour ne pas être le premier tenant du titre éliminé en phase de poules depuis 2012.

    Ligue des champions: plusieurs grands d’Europe en danger

La chronique
  • France: les premières leçons d’une révolte sociale

    Jeudi, grande manifestation syndicale contre la réforme des retraites : énorme succès.

    Samedi, trente manifestations de « gilets jaunes » dans la foulée de cette révolte sociale : énorme bide.

    Spectaculaire retournement de situation. Il y a encore quelques mois, il était de bon ton de gloser sur le fait que le mouvement « gilet jaune » avait ringardisé et marginalisé le mouvement syndical. Le verdict est tombé.

    Arnaque médiatique

    En vérité, nous avons été victimes d’une énorme arnaque médiatique (on reconnaîtra que j’ai tenté, sans succès, de la démystifier).

    Jeudi donc, près d’un million de citoyennes et de citoyens ont défilé dans toute la France.

    Au plus fort du mouvement des « gilets jaunes », ils furent 300.000. Or, à l’époque...

    Lire la suite

  • Négociations fédérales: l’insulte! Bon sang, mais c’est bien sûr!

    Mais comment n’y ont-ils pas pensé plus tôt ? Les conseillers du Roi avec leurs « Et que je vous sers le café. Et que je vous écoute patiemment »… et Paul Magnette qui fait des vidéos expliquant qu’il recherche « des solutions constructives pour tous, de Zeebruges à Arlon et d’Eupen à Mouscron », en français et en néerlandais ? Que dire des Vande Lanotte, Reynders, Bourgeois et Demotte engoncés dans de chics costumes pour faire honneur à la fonction ?

    Faux !...

    Lire la suite