Accueil Société

La Wallonie protège ses fonctionnaires lanceurs d’alerte

La Région va désigner des personnes référentes pour recevoir les dénonciations des fonctionnaires, qui seront protégés contre les mutations et le licenciement

Article réservé aux abonnés
Chef du service Politique Temps de lecture: 3 min

Comment un fonctionnaire wallon peut-il détourner deux millions d’euros durant plusieurs années sans éveiller le moindre soupçon ? Cette question, les autorités de la Région se la sont posée longuement, après l’affaire du détournement de fonds perpétrée à l’Office wallon des déchets, découverte il y a trois ans. C’est pour que ce genre d’événement ne se reproduise plus que le gouvernement wallon devrait approuver, ce jeudi, en première lecture, un cadre légal visant à protéger les lanceurs d’alerte, sur proposition d’Alda Greoli, la ministre (CDH) de la Fonction publique.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs