Une journaliste israélienne dénonce l’occupation des territoires palestiniens en plein direct

©Capture FranceInfo
©Capture FranceInfo

La journaliste israélienne Oshrat Kotler a provoqué une vive polémique ce week-end, en dénonçant l’occupation des territoires palestiniens en plein direct. « Nous envoyons nos enfants à l’armée, dans les territoires et ils reviennent transformés en animaux. C’est le résultat de l’occupation », a-t-elle lancé, avant de préciser « Ma critique ne visait que ces soldats, amenés à blesser des innocents en raison de notre contrôle des Palestiniens ». Deux soldats israéliens sont soupçonnés d’avoir violemment frappé des Palestiniens aux mains attachés et aux yeux bandés, rapporte France Info.

Le Premier ministre israélien Benyamin Netanyahou a réagi dans la foulée, appelant à « condamner les propos » de la journaliste.

À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 
 
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. Les attentats du 22 mars 2016 à Bruxelles ont durablement marqué le pays, jusque dans ses procédures judiciaires.

    Comment les attentats du 22 mars ont changé la justice

  2. belgaimage-91136168-full

    In memoriam: les portraits des victimes du 22 mars

  3. POLITICS NEUFCHATEAU LOCAL ELECTIONS FRAUD

    Dimitri Fourny inculpé: une catastrophe pour le CDH

  • 22 mars 2016: temps des victimes, temps judiciaire

    Le temps est un redoutable ennemi. Il affaiblit insidieusement mais inéluctablement la compassion due aux victimes des attentats du 22 mars 2016 mais permet aussi à la société belge de tourner lentement l’une des pages les plus sombres de son histoire. Les commémorations qui auront lieu aujourd’hui ont cette utilité magique : raviver la solidarité à l’égard des victimes et inviter notre société à ne pas tourner la page trop vite en oubliant ce que fut ce matin tragique du 22 mars.

    Trois ans pour...

    Lire la suite