Gaza: un Palestinien tué par des tirs israéliens

© AFP
© AFP

Un adolescent palestinien a été tué par des tirs de soldats israéliens vendredi lors de heurts le long de la frontière entre la bande de Gaza et Israël, a indiqué le ministère de la Santé dans l’enclave contrôlée par le Hamas.

► Une journaliste israélienne dénonce l’occupation des territoires palestiniens en plein direct

« Les procédures »

Youssef al-Daya, 14 ans, a été atteint à la poitrine à l’est de la ville de Gaza, a précisé le porte-parole du ministère, Achraf al-Qodra.

Une trentaine de Palestiniens en tout ont été blessés par des tirs israéliens, a-t-il dit.

L’armée israélienne ne s’est pas exprimée spécifiquement sur la mort de l’adolescent.

Selon elle, environ 8.000 Palestiniens ont manifesté en plusieurs points le long de la barrière frontalière haute de plusieurs mètres et lourdement gardée par les soldats israéliens.

Les Palestiniens ont enflammé des pneus et lancé des grenades, des engins incendiaires et des pierres vers les forces israéliennes qui « ont riposté avec des moyens anti-émeutes et tiré selon les procédures opérationnelles en vigueur », a indiqué une porte-parole de l’armée.

Heurts tous les vendredis

La bande de Gaza, coincée entre Israël, l’Égypte et la Méditerranée et éprouvée par les guerres, la pauvreté et les blocus israélien et égyptien, est le théâtre depuis mars 2018 de protestations hebdomadaires, généralement accompagnées de violences, le long de la barrière.

Au moins 251 Palestiniens ont été tués par des tirs israéliens depuis cette date, la grande majorité le long de la frontière, et les autres dans des frappes israéliennes en représailles à des actes hostiles en provenance de l’enclave gouvernée par le mouvement islamiste Hamas.

Deux soldats israéliens ont été tués depuis cette date.

 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. Pour la première fois depuis des temps immémoriaux, on aura vu un vrai mouvement citoyen bousculer totalement l’agenda politique et imposer le thème du climat. © Photo News.

    Elections 2019: non, cette campagne n’était pas ennuyeuse

  2. © Photo News

    Elections 2019: les programmes des partis à la loupe

  3. liste citoyenne

    Elections 2019: les mouvements citoyens vont-ils exister?

Chroniques
  • «En entreprises»: le pluriel est-il de mise?

    « En » et « dans »

    «  Des formations zéro faute en entreprises  » titrait, le 8 avril dernier, votre quotidien favori dans sa version « papier ». S’ensuivirent les doléances d’une lectrice qui se disait très étonnée à la lecture de ce titre. Qu’est-ce qui a pu choquer dans la formule incriminée ? Le caractère trop ambitieux de l’objectif « zéro faute » ? Point du tout ! C’est la marque du pluriel au nom entreprises. Pourtant, ces formations ne sont pas destinées à une seule entreprise, mais à plusieurs ; elles seront dispensées dans les entreprises. Pour des formations zéro faute, un bref retour sur le couple en / dans les peut s’avérer utile.

    L’emploi de la préposition en pour introduire un complément de lieu est d’usage général en français : travailler en usine, croupir en prison, s’éclater en boîte, servir en salle, entrer en conclave. Dans ces expressions, il...

    Lire la suite

  • Un an de RGPD. Et de culture numérique européenne

    Le 25 mai 2018 entrait en vigueur l’un des textes majeurs de cette législature européenne : le RGPD. Né dans la douleur, quelques mois après le traumatisme Cambridge Analytica, ce Règlement général sur la protection des données affichait haut et fort ses ambitions. En gros : réguler l’usage de ce nouveau carburant de l’économie numérique. Et empêcher ses acteurs de fouiller indûment dans les tiroirs de notre intimité. Le RGPD consacrait en quelque sorte un droit bétonné depuis 1948, celui du respect de la vie privée....

    Lire la suite