Accueil Sports Athlétisme

Nafissatou Thiam: «Pour la fédération, j’étais devenue un paquet de fric»

Pour l’athlète belge, la confiance avec sa fédération est rompue.

Temps de lecture: 1 min

Six mois après son titre européen, l’athlète namuroise, toujours très marquée, est revenue sur le grave incident survenu à Berlin. La confiance avec sa fédération est rompue. Elle estime que chaque ligne de la convention pose problème.

Pendant six mois, elle a porté ça comme un fardeau, sans rien dire. Nafissatou Thiam a décidé de sortir du bois. De vider ce qu’elle a sur le cœur depuis l’été dernier et cet incroyable incident survenu lors de l’Euro de Berlin, lorsque les dirigeants de la Ligue belge d’athlétisme (LRBA) ont menacé de la « désinscrire » au beau milieu de son heptathlon pour une histoire de sponsor absent ou trop peu apparent sur son maillot en début de compétition.

Une affaire qui l’a profondément meurtrie et qui lui a fait monter les larmes aux yeux rien qu’à son évocation.« Cela fait huit ans que je représente la Belgique en compétition, jamais je n’ai posé un seul problème… »

► L’intégralité de l’interview de Nafissatou Thiam

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par PIRARD GILDO, samedi 23 février 2019, 18:46

    Au Ministre Rachid Madrane - ce 23 02 2019 Monsieur le Ministre, Vous aurez pris connaissance des déclarations de Mademoiselle Nafissatou Thiam, athlète de haut niveau, quant au comportement à son égard de la Ligue Royale Belge d’Athlétisme (LRBA), et plus particulièrement, quant au grave incident provoqué naguère par la LRBA à Berlin. Selon Mademoiselle Nafissatou Thiam, la Direction de la LRBA a perturbé sa concentration par des pressions et menaces difficilement supportables pour une athlète en pleine compétition. Il ne semble pas qu’il y ait des raisons d’avoir le moindre doute sur le bien-fondé de ces accusations, le vice-président de la LRBA ne contestant pas les faits. Mademoiselle Nafissatou Thiam est une jeune personnalité réputée pour son équilibre mental, et son rayonnement sociétal est un exemple pour la jeunesse. Je ne la connais pas autrement que par la presse et j’apprécie peu le culte de la performance, mais Il est hautement regrettable que des dirigeants d’un organisme censé être porteur de hautes valeurs donnent cette fâcheuse impression de médiocrité mercantile. La LRBA semble avoir visiblement oublié qu’elle doit être au service des athlètes et pas l’inverse. Vous avez justement souligné que « le sport porte des valeurs qui en font un formidable vecteur de développement personnel et de cohésion sociale ». Je me permets donc de vous inviter, en votre qualité de Ministre de tutelle, de faire pression sur qui de droit pour une prise de conscience qu’un changement de mentalité s’impose ! Bien à vous Gildo Pirard Grand parent, citoyen électeur !

Aussi en Athlétisme

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

SoSoir Voir les articles de SoSoir VacancesWeb Voir les articles de VacancesWeb