Accueil Sciences et santé

Menace de pénurie sur les anti-cancer

On prédit une multiplication par trois du prix des médicaments anticancéreux en seulement 7 ans.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 4 min

Le rapport, émis par la Vlerick healthcare management, va faire l’effet d’une bombe : si la manière de rembourser les médicaments innovants n’est pas modifiée, le patient belge risque d’être privé d’un tiers des bienfaits promis par l’arrivée d’une vague de traitements dits « ciblés », dont la particularité est d’associer un médicament contre le cancer avec un test de détection. La technique permet idéalement de ne donner un médicament anti-cancéreux qu’aux malades qui en bénéficieront effectivement, ainsi que de vérifier son efficacité au cours du temps. Souci : ces nouveaux médicaments sont aussi beaucoup plus chers.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Sciences et santé

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs