Classement WTA: Van Uytvanck perd une place malgré sa victoire à Budapest

©AFP
©AFP

Malgré sa victoire au tournoi de Budapest dimanche, Alison Van Uytvanck a perdu une place au classement mondial du tennis féminin, publié lundi par la WTA. Elle est désormais 51e. Elise Mertens conserve sa 16e place. Un changement est à signaler dans le top-3 où la Tchèque Petra Kvitova, finaliste à Dubaï, s’installe à la troisième place, dépassant l’Américaine Sloane Stephens.

Van Uytvanck, 24 ans, a conservé son titre à Budapest. Ce qui fait qu’elle conserve exactement le même nombre de points, 1.080 et recule d’une place, pour être 51e. Malgré son élimination au premier tour à Dubaï, Mertens, 23 ans, pointe toujours au 16e rang.

Kirsten Flipkens, qui, malade, a déclaré forfait à Budapest où elle a finalement coaché Van Uytvanck, a perdu deux places et est 55e. Yanina Wickmayer et Ysaline Bonaventure ont toutes deux reculé de 14 positions. Elles occupent respectivement la 127e et la 146e place au classement.

La Japonaise Naomi Osaka est toujours la N.1 mondiale devant la Roumaine Simona Halep et Petra Kvitova. Lauréate du tournoi de Dubaï, la Suissesse Belinda Bencic a bondi de 22 positions. Elle est désormais 23e.

 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
  • Une rareté sur le circuit
: Federer qui renonce.

    Par Eric Clovio

    ATP - WTA

    ATP Rome: Roger Federer, le principe de précaution

  • David Goffin s’estimait désavantagé par les conditions de jeu très difficiles de ce jeudi à Rome, face à un joueur qu’il aurait dû pouvoir faire bouger pour avoir une chance de le battre.

    Par Yves Simon

    ATP - WTA

    David Goffin: «Aujourd’hui, c’était un peu le test ultime…»

  • Fabio Fognini  31 ans. ATP 12.

    Par Yves Simon

    ATP - WTA

    En Italie, le tennis masculin retrouve des couleurs

 
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. Emmanuel Macron et Angela Merkel, deux «
petits
» du paysage politique international.

    Les secrets du langage du corps à l’usage des «petits»

  2. © D.R.

    #MaPremièreCampagne: Game of Belgium

  3. ©News

    Anderlecht: gagner à Gand pour espérer sauver une si longue histoire européenne

Chroniques
  • Mawda, la dignité humaine

    Voilà un an que la petite Mawda a été tuée par un policier, lors d’une course-poursuite absurde qui s’inscrivait dans la chasse aux migrants lancée et voulue par Theo Francken et Jan Jambon, encouragée et autorisée par Charles Michel – l’opération « Medusa » dont le but était clairement de « faire du chiffre » en interpellant un maximum de migrants tout en prétendant lutter contre « la traite des êtres humains ». Tout, dans cette affaire et dans la gestion politique de ce dossier, est indigne, côté gouvernement. Heureusement, des citoyens et des citoyennes ont pu, un tant soit peu, sinon sauver l’honneur de notre pays, du moins rendre un peu de dignité aux victimes.

    Hasard de calendrier ? Sans doute pas tout à fait ; ce samedi 18 mai, Hart boven Hard et Tam-Tam organisent...

    Lire la suite