Accueil Opinions Chroniques

Vous avez dit «antisioniste»?

Etymologiquement, antisémitisme et antisionisme ne peuvent se confondre. Mais parce qu’il paraît humainement et intellectuellement moins avouable, le premier peut se cacher derrière le second...

Article réservé aux abonnés
Chroniqueur Temps de lecture: 4 min

Il a suffi qu’Emmanuel Macron évoque la possibilité d’étendre à l’antisionisme la condamnation légale de l’antisémitisme pour que l’ingérable débat rebondisse. S’agit-il, finalement, de la même chose ?

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

2 Commentaires

  • Posté par Lilien Raymond, mardi 26 février 2019, 12:57

    Selon JF Kahn, il va donc falloir inventer un nouveau nom pour me définir. En effet, je soutiens fermement l'existence et la pérennité de l’État d'Israël - et en même temps, je suis tout aussi radicalement opposé à sa politique coloniale, qui consiste à viser l'annexion de ce qu'il appelle la "Judée-Samarie", c.-à-d. la Palestine. Il pourrit donc la vie de millions de Palestiniens, en découpant leur territoire en morceaux ingérables et sans communications, et je trouve cela insupportable. Puisque je ne suis pas antisioniste (selon la définition de Mr Kahn), que suis-je ? Tranquillisez-vous : cette absence de nom spécifique ne m'empêchera pas de dormir.

  • Posté par winkler ulrich, lundi 25 février 2019, 23:00

    Lire : Dominique Vidal ....Antisionisme= antisémitisme ? Réponse à Emmanuel Macron .Editions libertalia 2018 .

Aussi en Chroniques

Voir plus d'articles
La Une Le fil info Commentaires Partager

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs