Eden Hazard troisième meilleur dribbleur d’Europe selon un rapport du CIES

©Photonews
©Photonews

Eden Hazard (Chelsea) figure au troisième rang du classement des meilleurs dribbleurs des cinq grands championnats européens, selon un rapport publié lundi par le CIES, l’observatoire du football. La première place est occupée, sans grande surprise, par Lionel Messi (FC Barcelone).

Dans sa lettre hebdomadaire, le CIES a classé les joueurs du ’big-5’ en fonction du nombre de minutes de championnat disputées par dribble réussi lors des matches joués durant les 365 derniers jours (calcul effectué entre le 18 février 2018 et le 17 février 2019).

Meilleur taux de réussite pour Eden

Lionel Messi, quintuple Ballon d’Or, arrive en tête de ce classement avec un dribble réussi toutes les 19,2 minutes. Il devance l’ailier français de Nice Allan Saint-Maximin (19,8) et Eden Hazard (21,0).

Le capitaine des Diables rouges présente le meilleur taux de réussite parmi les joueurs ayant tenté au moins 100 dribbles lors de la période prise en compte (73 %). Trois autres joueurs dans ce cas de figure ont un taux de succès supérieur à 70 % : le Tunisien Naïm Sliti (Dijon), le Français Marcus Thuram (Guingamp) et l’Argentin Ever Banega (Séville).

Le seul autre Belge dans le classement est le frère d’Eden, Thorgan Hazard (Borussia Mönchengladbach), 41e avec un dribble réussi toutes les 39,1 minutes. Notons que l’analyse n’inclut que les joueurs ayant disputé au moins 1.800 minutes, ce qui peut expliquer l’absence de Kevin De Bruyne, blessé en début de saison.

 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. Les membres du Jury de Cannes, présidé par Alejandro Gonzalez Inarritu © AFP

    Le Palmarès du 72e festival de Cannes donne l’impression de ne vouloir froisser personne!

  2. POLITICS ELECTIONS DEFI MEETING

    Elections 2019: les coulisses de la campagne en 7 anecdotes

  3. © Pierre-Yves Thienpont.

    #MaPremièreCampagne: pourquoi j’adore voter

Chroniques
  • «En entreprises»: le pluriel est-il de mise?

    « En » et « dans »

    «  Des formations zéro faute en entreprises  » titrait, le 8 avril dernier, votre quotidien favori dans sa version « papier ». S’ensuivirent les doléances d’une lectrice qui se disait très étonnée à la lecture de ce titre. Qu’est-ce qui a pu choquer dans la formule incriminée ? Le caractère trop ambitieux de l’objectif « zéro faute » ? Point du tout ! C’est la marque du pluriel au nom entreprises. Pourtant, ces formations ne sont pas destinées à une seule entreprise, mais à plusieurs ; elles seront dispensées dans les entreprises. Pour des formations zéro faute, un bref retour sur le couple en / dans les peut s’avérer utile.

    L’emploi de la préposition en pour introduire un complément de lieu est d’usage général en français : travailler en usine, croupir en prison, s’éclater en boîte, servir en salle, entrer en conclave. Dans ces expressions, il...

    Lire la suite

  • Avis aux partis: lundi, la campagne, c’est fini!

    Ce dimanche, la parole est aux électeurs. A ceux qui pensent que le vote ne sert à rien, ce rappel très utile : le soir des élections, ce sont les résultats que chaque parti scrutera avec angoisse. C’est la mathématique qui désigne les vainqueurs et qui prend une claque, au nord comme au sud du pays. Aucun jeu n’est fait et les votes exprimés peuvent bouleverser les cartes et rendre des alliances si pas impossibles, difficiles ou illégitimes. Il y a toujours des surprises les soirs d’élections, et ce sont les citoyens qui les...

    Lire la suite