Athlétisme: la sélection de 17 Belges pour Glasgow confirmée

Athlétisme: la sélection de 17 Belges pour Glasgow confirmée
Photo News

Initialement prévue pour jeudi dernier, mais repoussée en raison du refus initial des athlètes de signer la convention qu’elle leur présentait, la sélection belge pour l’Euro indoor de Glasgow, qui aura lieu de vendredi à dimanche, a enfin été annoncée ce lundi, en fin d’après-midi, par la Ligue belge d’athlétisme (LRBA).

La sélection ne comporte aucune surprise, dès l’instant où tous les athlètes qui avaient réussi les critères ou avaient été invités par les organisateurs sur base de leurs performances passées, ont accepté de parapher le nouveau document qui leur a été présenté, sans obligation de cession de leur droit à l’image et sans sanctions. L’équipe sera composée de 17 athlètes (8 hommes, 9 femmes) alignés dans dix épreuves différentes.

Sans Nafi Thiam, qui a loupé la saison hivernale en raison d’une blessure au mollet, les espoirs belges reposeront sur les épaules de Thomas Van der Plaetsen, qui détient la meilleure performance mondiale de la saison à l’heptathlon (6.132 pts), et du 4 x 400 m masculin qui, avec les trois frères Kevin, Jonathan et Dylan Borlée et Julien Watrin, aura la même configuration qu’en 2015, où il avait été sacré champion d’Europe.

La sélection belge

Hommes. Asamti Badji (4 x 400 m), Dylan Borlée (4 x 400 m), Jonathan Borlée (4 x 400 m), Kevin Borlée (4 x 400 m), Ismaël Debjani (1.500 m), Robin Hendrix (3.000 m), Thomas Van der Plaetsen (heptathlon), Julien Watrin (4 x 400 m).

Femmes. Eline Berings (60 m haies), Cynthia Bolingo (400 m et 4 x 400 m), Hanne Claes (4 x 400 m), Paulien Couckuyt (4 x 400 m), Renée Eykens (800 m), Camille Laus (4 x 400 m), Hanne Maudens (pentathlon), Claire Orcel (hauteur), Margo Van Puyvelde (4 x 400 m).

 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. Emmanuel Macron et Angela Merkel, deux «
petits
» du paysage politique international.

    Les secrets du langage du corps à l’usage des «petits»

  2. © D.R.

    #MaPremièreCampagne: Game of Belgium

  3. ©News

    Anderlecht: gagner à Gand pour espérer sauver une si longue histoire européenne

Chroniques
  • Mawda, la dignité humaine

    Voilà un an que la petite Mawda a été tuée par un policier, lors d’une course-poursuite absurde qui s’inscrivait dans la chasse aux migrants lancée et voulue par Theo Francken et Jan Jambon, encouragée et autorisée par Charles Michel – l’opération « Medusa » dont le but était clairement de « faire du chiffre » en interpellant un maximum de migrants tout en prétendant lutter contre « la traite des êtres humains ». Tout, dans cette affaire et dans la gestion politique de ce dossier, est indigne, côté gouvernement. Heureusement, des citoyens et des citoyennes ont pu, un tant soit peu, sinon sauver l’honneur de notre pays, du moins rendre un peu de dignité aux victimes.

    Hasard de calendrier ? Sans doute pas tout à fait ; ce samedi 18 mai, Hart boven Hard et Tam-Tam organisent...

    Lire la suite