Deux élus MR dénoncent «l’illégitimité» de Charles Michel

© Pierre-Yves Thienpont
© Pierre-Yves Thienpont

Ils s’appellent Aymeric De Lamotte et Victoria de Vigneral. Lui est élu MR à Woluwe-Saint-Pierre, elle à Saint-Gilles. Tous deux ont décidé de dire tout haut ce qu’ils pensent. Objet de leur sortie : les pratiques récentes de leur hiérarchie.

Les deux élus MR réclament « urgemment un sursaut éthique ». Ils disent s’exprimer en leurs noms propres, sans représenter les Jeunes MR ni d’autres… tout en estimant que « beaucoup de militants partagent notre avis ».

Pour eux, il aurait fallu une élection interne pour changer de président au MR. Et pas un arrangement « de coin de table » avec Olivier Chastel puis l’accord du bureau du parti. Pour De Lamotte et de Vigneral, il n’y a donc pas à tergiverser : « L a présidence actuelle n’est pas légitime. »

Après s’en être pris au numéro un, haro sur le numéro 2. C’est carrément le « cynisme du joueur solitaire » que reprochent les deux jeunes à Didier Reynders. Qu’ils blâment de « considérer la politique nationale comme un plan B », puisqu’il souhaite rester en politique belge s’il n’obtient pas le secrétariat général du Conseil de l’Europe. Pour eux, il doit choisir : le Conseil de l’Europe ou la tête de liste à la Chambre.

Retrouvez la sortie bulldozer des deux jeunes MR sur Le Soir+

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous