Accueil Monde Europe

Au Luxembourg, une université pour les chercheurs

Arrivée 12e au classement 2018 des plus jeunes universités, l’Uni.Lu a investi dans la recherche plutôt que l’enseignement. Le nombre d’étudiants luxembourgeois n’en continue pas moins à augmenter en Belgique. Et le site de Belval manque de vie estudiantine.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Société Temps de lecture: 2 min

Quinze ans. L’âge de l’adolescence. Créée en 2003, l’Université du Luxembourg (Uni.Lu) est la plus jeune du continent européen. Après avoir déménagé deux de ses trois principales facultés de la capitale, Luxembourg-Ville, à l’ancien site sidérurgique de Belval, l’institution poursuit son ascension (rapide) dans les classements internationaux. Comment construit-on une université de zéro au XXIe siècle ? Comment développer une renommée et une vie étudiante florissante ? Quels impacts pour le voisin belge avec qui les relations sont prolixes, notamment via l’université de la Grande Région ?

Véritable laboratoire, l’Uni.Lu continue de se développer. Elle a misé sur la recherche, n’accueillant que 6.366 étudiants… de 113 nationalités différentes. Parmi eux, 3.428 sont issus d’un autre pays de l’Union européenne (UE). Les Belges en représentent 6,36 %.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Europe

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs