Affaire des boites à tartines: la bourgmestre et le collège de Courcelles lourdement sanctionnés

Caroline Taquin ©D.R
Caroline Taquin ©D.R

La commission des dépenses électorales du parlement de Wallonie a prononcé ce matin ses décisions à propos d’une série de recours introduits après les élections communales du 14 octobre dernier. Une sanction lourde est prononcée à l’encontre de Caroline Taquin, la bourgmestre MR de Courcelles, et l’ensemble du collège communal MR-CDH-Ecolo : les mandataires communaux sont condamnés à une retenue de 40 % sur leurs rémunérations d’élus durant trois mois.

La réclamation avait été introduite par l’opposition socialiste. Le litige était peu banal : peu de temps avant le scrutin, le collège communal de Courcelles avait distribué aux personnes âgées de l’entité une boîte à tartines dans le cadre d’une opération « Senior Focus ». Le cadeau portait clairement la mention « La bourgmestre C.Taquin et le collège ». Comme le demandait le plaignant PS, la commission parlementaire a considéré que cette initiative relève bien d’une forme de publicité électorale interdite par le Code wallon de la démocratie locale.

Le 14 octobre, la liste MR de la bourgmestre Caroline Taquin a remporté la majorité absolue à Courcelles. Les libéraux ont toutefois décidé de prolonger leur alliance avec le CDH et Ecolo. De là à dire que l’affaire des boîtes à tartines y est pour quelque chose…

Poursuivez votre lecture sur ce(s) sujet(s) :Élections
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 
 
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. Charlotte Martin
: «
 Les questions du public sur les vaccins sont légitimes, il faut y répondre clairement et sereinement
».

    Le manque de vaccins fait trébucher le système de santé des Belges

  2. d-20181019-3P6Q92 2018-10-19 16:31:16

    Laurette Onkelinx, la dernière séance: «La politique est gloutonne, j’ai payé le prix fort»

  3. SOCCER JUSTICE SPORTING ANDERLECHT TRAINING CENTER SEARCH

    Un air de sérénité pendant les perquisitions à Anderlecht

Chroniques
  • Un «Stemtest» pour voter en connaissance de cause

    Sa première annonce, il y a quelques semaines, était plutôt hésitante : « Ah oui, le président de parti me murmure que je dois dire explicitement que je suis candidat Premier ministre. » Depuis cette révélation, Jan Jambon, vice-Premier ministre dans le gouvernement précédent, ne cesse de le répéter, d’abord à la presse flamande ; après en français, et même dans un clip lancé sur tous les réseaux sociaux : « Je suis Jan Jambon, et je suis candidat Premier ministre. » Pour Charles Michel, l’actuel Premier ministre, c’est son porte-parole, Georges-Louis Bouchez, qui répond au micro de LN24 : « Charles Michel serait un meilleur Premier ministre, j’en suis certain ». Puis, n’oublions pas Elio Di Rupo, toujours président du PS, qui, déjà en automne 2018, expliquait sur le plateau de Jeudi En Prime qu’« être Premier ministre signifie...

    Lire la suite

  • Bulletin des ministres: la Belgique de fiston fait mieux que celle de papa

    Soixante-deux journalistes du « Soir », du « Standaard » et de « Bruzz » à Bruxelles se sont prêtés à l’exercice délicat d’attribuer une cote à tous les ministres francophones et flamands de ce pays. Nous publions ce mercredi les derniers bulletins. Un exercice qui contient certainement sa part de subjectivité mais qui livre d’intéressants enseignements. On constatera d’abord qu’en appliquant la même méthode d’évaluation, le gouvernement fédéral obtient une moyenne de 54 %, alors que Bruxelles atteint 59...

    Lire la suite