Petites misères du cinéma belge

Derrière quelques «
locomotives
», le cinéma belge galère.
«
Une affaire de famille
», du Japonais Kore-eda, Palme d’or 2018, a fait plus du double d’entrées que son film précédent, «
Tel père, tel fils
», qui, pourtant, avait reçu le Prix du Jury.
Isopix
21469047
«
 Le mythe, c’est le cinéma en salles qui le crée. Préserver l’avenir du cinéma, c’est aussi préserver l’avenir des nouveaux médias audiovisuels. Alors nous allons aller sur le terrain.
»
On attend pour cette année le documentaire de Peter Jackson, avec des images inédites des sessions de 1969 des Beatles.
C’était en mai 2018. Précédé d’un buzz incroyable, le film «
Girl
» recevait la Caméra d’or et Lukas Dhont naissait aux yeux du monde grâce au Festival de Cannes.
Voir le meilleur du documentaire international depuis son canapé. Mais chaque séance est limitée à 500 spectateurs comme lors d’un festival normal.
La 73
e
 édition du Festival de Cannes déroulera-t-elle son fameux tapis rouge
?
fest cannes
«
La bonne épouse
», de Martin Provost, avec Juliette Binoche, sorti le 11
mars en France et en Belgique, a été stoppé en plein vol alors qu’il s’annonçait comme la jolie surprise du printemps.
Errol Flynn dans «
Les aventures de Robin des Bois
» (1938).
L’ex-producteur de cinéma Harvey Weinstein, coupable de viol et d’agression sexuelle, a été condamné mercredi à 23 ans de prison.
Harvey
C’est l’image qui restera des Césars 2020
: Adèle Haenal quittant la salle, criant «
la honte
!
», alors que la statuette du meilleur réalisateur est attribuée à Roman Polanski
«
Purpleboy
», Grand Prix de cette édition d’Anima, raconte l’histoire d’Oscar qui… germe dans le jardin de ses parents
! Et vit un jour une extraordinaire mais douloureuse aventure dans un monde autoritaire et oppressif.
Le controversé Roman Polanski, par qui le scandale est arrivé.
Acteur et humoriste, Arnaud Ducret, ou bien l’inverse ? « Djamel Debbouze m’a dit un jour de ne jamais « perdre » le spectacle. C’est ce qui te lie avec les gens, te tient en vie artistiquement. Et si le film que tu sors marche, c’est la cerise sur le gâteau. »
ISOPIX_25365169-090
PHOTONEWS_10856380-028
Delphine Lehericey, sur le tournage du «
Milieu de l’horizon
», entourée de son équipe, très féminine. Depuis 2012 et son premier long, elle a négocié sur ses plateaux la parité hommes-femmes.