Crise au Venezuela: les Européens du Conseil de sécurité appellent à un scrutin présidentiel

Crise au Venezuela: les Européens du Conseil de sécurité appellent à un scrutin présidentiel

Les pays européens membres du Conseil de sécurité, dont la Belgique, ont appelé mardi à l’organisation d’un scrutin présidentiel au Venezuela afin de résoudre la crise politique dans ce pays, juste avant le début d’une réunion convoquée par les Etats-Unis.

>Venezuela: Maduro accuse les États-Unis de vouloir provoquer une guerre en Amérique du Sud

La dernière présidentielle «manque de légitimité démocratique» ont estimé dans une déclaration ces pays membres du Conseil de sécurité (Royaume Uni, Allemagne, France, Belgique, Pologne) en réclamant «le retour à la démocratie via des élections présidentielles libres, transparentes et crédibles».

En condamnant la violence survenue ce week-end aux frontières du Venezuela, les Européens du Conseil ont aussi appelé «à la retenue et à éviter le recours à la force». Il faut «permettre à l’aide humanitaire d’entrer dans le pays», ont-ils ajouté.

Ils soulignent dans leur déclaration leur «plein soutien à l’Assemblée nationale vénézuélienne», dirigée par l’opposant Juan Guaido.

Lors de la réunion, la deuxième en deux mois, le Conseil devait à nouveau étaler ses divisions.

Juan Guaido est soutenu par une cinquantaine de pays dont les Etats-Unis, le Brésil ou la Colombie et une majorité des membres de l’Union européenne. Nicolas Maduro est appuyé de son côté par un nombre équivalent de pays, dont la Russie et la Chine.

>Crise au Venezuela: Trump soutient à 100% l’opposant Juan Guaido

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous