Destexhe présente les priorités de son nouveau parti et refuse toute alliance avec le Parti Populaire

© Jean Marc Quinet
© Jean Marc Quinet

Le député bruxellois et sénateur MR Alain Destexhe annonce officiellement son départ de la maison libérale. Il lance un nouveau parti baptisé provisoirement « Liste Destexhe  » en vue des élections du 26 mai prochain. Une sorte de « N-VA francophone ».

Aain Destexhe a déclaré ce mercredi matin lors d’une conférence pour présenter son nouveau parti que toute alliance avec le Parti Populaire de Modrikamen est exclu et que « Les Listes Destexhe » visent un public de centre droit et de droite ». Alain Destexhe précise que nouveau parti sera rebaptisé après les élections en ajoutant « je ne serai pas le président du mouvement ».

Destexhe quitte le MR: Modrikamen appelle «à l’union des droites»

Les premiers éléments du programme du député présentent dix priorités. Il souhaite entre autres poursuivre la politique de Francken ou encore appliquer une politique éco-réaliste en retardant d’au moins dix ans la sortie du nucléaire. André-Pierre Puget, un ancien du Parti populaire et Laurence Genot, une ancienne membre du MR ont fait savoir qu’ils rejoignaient le nouveau parti.

Arrivé en politique au PRL sous la présidence de Jean Gol, Alain Destexhe a toujours été un électron libre au sein de la famille libérale, irritant parfois ses présidents de parti, Louis Michel ou Didier Reynders. Devenu faiseur de voix, Alain Destexhe ne sera cependant jamais sanctionné par son parti, tout juste parfois rappelé à l’ordre.

Les informations en direct

A lire sur mobile.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous