Israël: le procureur général compte inculper Benyamin Netanyahou pour corruption

© Reuters
© Reuters

Le procureur général israélien a annoncé jeudi en pleine campagne électorale son intention d’inculper Benyamin Netanyahou pour corruption présumée dans l’un des dossiers qui visent le Premier ministre.

Le procureur général Avichai Mandelblit a confirmé vouloir inculper le Premier ministre pour corruption, fraude et rupture de confiance dans le cadre de trois dossiers. M. Netanyahou aurait accepté des cadeaux de riches hommes d’affaires et distribué des largesses afin d’obtenir de meilleurs échos de son action dans la presse.

40 jours avant les législatives anticipées

Bien qu’anticipée depuis plusieurs semaines, la décision d’Avichaï Mandelblit, 40 jours avant les législatives anticipées du 9 avril, est susceptible, si elle est confirmée, de changer la donne électorale et menace le long règne de « Bibi » qui, à 69 ans et après bientôt 13 ans de pouvoir, brigue un cinquième mandat.

Israël: des élections anticipées pour sauver la peau de Netanyahou?

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. Le succès des universités francophones est incontestable et la tendance s’inscrit dans le long terme.

    Enseignement supérieur: toujours plus d’étudiants dans les universités francophones

  2. Bart De Wever.

    Crise politique : à quoi joue la N-VA?

  3. Liverpool pourra compter sur Mané et Van Dijk pour ne pas être le premier tenant du titre éliminé en phase de poules depuis 2012.

    Ligue des champions: plusieurs grands d’Europe en danger

La chronique
  • France: les premières leçons d’une révolte sociale

    Jeudi, grande manifestation syndicale contre la réforme des retraites : énorme succès.

    Samedi, trente manifestations de « gilets jaunes » dans la foulée de cette révolte sociale : énorme bide.

    Spectaculaire retournement de situation. Il y a encore quelques mois, il était de bon ton de gloser sur le fait que le mouvement « gilet jaune » avait ringardisé et marginalisé le mouvement syndical. Le verdict est tombé.

    Arnaque médiatique

    En vérité, nous avons été victimes d’une énorme arnaque médiatique (on reconnaîtra que j’ai tenté, sans succès, de la démystifier).

    Jeudi donc, près d’un million de citoyennes et de citoyens ont défilé dans toute la France.

    Au plus fort du mouvement des « gilets jaunes », ils furent 300.000. Or, à l’époque...

    Lire la suite

  • Négociations fédérales: l’insulte! Bon sang, mais c’est bien sûr!

    Mais comment n’y ont-ils pas pensé plus tôt ? Les conseillers du Roi avec leurs « Et que je vous sers le café. Et que je vous écoute patiemment »… et Paul Magnette qui fait des vidéos expliquant qu’il recherche « des solutions constructives pour tous, de Zeebruges à Arlon et d’Eupen à Mouscron », en français et en néerlandais ? Que dire des Vande Lanotte, Reynders, Bourgeois et Demotte engoncés dans de chics costumes pour faire honneur à la fonction ?

    Faux !...

    Lire la suite