Accueil Société

Les silences embarrassés du chef de l’Eglise belge

De retour de Rome, l’archevêque de Malines-Bruxelles, a répondu longuement à nos questions. Pour lui, le sommet sur la protection des mineurs a envoyé « un signal fort ». Quant aux critiques de victimes, l’archevêque « doit les accepter », dit-il.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Société Temps de lecture: 10 min

Jozef De Kesel, cardinal et archevêque de Malines-Bruxelles, représentait la Belgique à Rome la semaine dernière pour le sommet sur la protection des mineurs. Pour lui, l’Eglise a donné un « signal fort » sur la question de la gestion de la pédophilie au sein de l’institution catholique. Les mesures « concrètes » seront dans le vade-mecum qui devrait sortir dans deux mois…

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

7 Commentaires

  • Posté par Poullet Albert, vendredi 1 mars 2019, 19:58

    Bon ben restez dans votre obscurantisme petit bourgeois !

  • Posté par Poullet Albert, vendredi 1 mars 2019, 19:58

    hou hou !!

  • Posté par Poullet Albert, vendredi 1 mars 2019, 19:57

    eee encore la censure ???

  • Posté par Poullet Albert, vendredi 1 mars 2019, 19:56

    IIs doivent parler aussi du sida au sein de l'église .. c'est le tabou total et cela tue autant que chez les non religieux !

  • Posté par Biart Michel, vendredi 1 mars 2019, 18:30

    Je suis en désaccord avec votre article. De l'interview, je retiens avant tout l'insistance sur la nécessité d'un procès pour chaque prêtre accusé d'actes sexuels condamnables. C'est un excellent principe, qui permet de différencier les délits et même les crimes, en fonction des circonstances.

Plus de commentaires

Aussi en Société

Grand format Agressions sexuelles: une lame de fond partie du cimetière d’Ixelles

En dix jours, deux bars ixellois ont été visés par des dizaines de témoignages de femmes, relatifs à des cas d’agressions sexuelles. Dans le sillage de ces récits, d’autres sont venus mettre en perspective une problématique qui dépasse de loin le quartier étudiant (et plus largement Bruxelles), mettant le monde de la nuit face à ses responsabilités.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs