Bas Smets: «Il faut réinventer la nature en ville, planter des arbres partout où on peut»

«
Là où avant on agrandissait les villes au détriment de la nature, il faut maintenant créer une nouvelle symbiose ville/nature.
»
Des employés de la commune d’Uccle répartissent, le 13 mai, masques et filtres dans des enveloppes à destination de leurs concitoyens. © EPA / Stéphanie Lecocq.
Comme l’explique Matthieu Bakolas, Le Quai 10, à Charleroi, est un lieu hybride dédié à la culture de l’image animée.
L’abbaye de Brogne, où est brassée la bière éponyme, à Saint-Gérard.
«
On fait les choses sérieusement sans se prendre au sérieux
», explique Christophe Waterkeyn au milieu des vignes, dans les ruines de l’abbaye de Villers-la-Ville.
d-20191004-3WFUVF 2020-07-01 18:51:50
BRUXELLES, reportage portrait d'une classe chez becode a Bruxell (3)
GP
belgaimage-157996752-full
d-20200317-GFJ5DJ_high
Né en 1934 à Alger, Guy Bedos était amoureux de la Corse, qu’il aimait appeler son «
Algérie de rechange
».
d-20191018-3WQUF6 2020-05-13 17:44:50
Le boom des tests de grossesse serait aussi, en partie, lié à la longue suspension des visites non-urgentes chez le spécialiste.
Devant les œuvres d’Hervé Charles et Claude Cattelain, les passants s’arrêtent, s’interrogent...
L’aéroport de Charleroi a décidé de poursuivre l’Etat belge s’il s’avérait que Skeyes ne soit pas obligée d’assurer la continuité du service dont elle a le monopole.
Œuvres et texte de présentation sont uniquement visibles depuis la rue et ainsi accessibles à tous gratuitement.
d-20200325-GFMGFH 2020-03-24 17:35:40
Sans surprise, hôpitaux et grande distribution ont eu recours à plus d’agents, tout comme les parcs à conteneur, les chantiers de construction ou encore les centres de contrôle technique. © Le Pictorium/Maxppp
Face à la difficulté de respecter les délais, les communes se tournent surtout vers les bénévoles, ces petites mains qui vont travailler… comme des fourmis.
Vendus auparavant à 50 centimes pièce, les repas sont désormais gratuits.
La récolte de Pascal Bolle équivalente à 500 tonnes de fraises devrait débuter dans trois semaines. Si main d’œuvre il y aura...