Accueil Société Régions Bruxelles

Infirmiers de Rue: «La fin du sans-abrisme, on n’y arrivera pas seuls»

Dans les pas des Infirmiers de Rue, lauréats du Bruxellois de l’année. Les équipes de rue suivent des patients sur le moyen et long terme. Un travail qui porte avant tout sur l’hygiène mais aussi sur la valorisation de soi.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Société Temps de lecture: 7 min

Avant de fermer la porte d’un ascenseur industriel grinçant – à l’intérieur duquel deux rassurantes affiches mettent en garde, en toutes lettres, contre les « risques de blocage » –, Timothy Guillon et Elisabeth Mouton procèdent aux dernières vérifications. Alors que la cage métallique se met en branle, les deux travailleurs rattachés au « pôle rue » de l’ASBL Infirmiers de Rue (IDR) refont l’inventaire du contenu de leur sac à dos en vue de leur maraude quotidienne. « Le plus important, ce sont les lingettes, qui sont vraiment des outils avec lesquels on va essayer de travailler. Notre but étant la réinsertion durable des personnes les plus vulnérables grâce à l’hygiène et la valorisation des talents », explique Elisabeth Mouton.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Bruxelles

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs