Après Maureen, plusieurs personnalités de la télévision flamande à leur tour victimes de «fake news»

Maureen Louys © Le Soir/Bruno D’Alimonte
Maureen Louys © Le Soir/Bruno D’Alimonte

Medialaan – De Persgroep Publishing, la maison mère de VTM, et la VRT, le service public flamand, vont déposer plainte après que plusieurs de leurs employés connus du grand public ont été victimes de fausses informations relayées sur les réseaux sociaux.

Plusieurs BV (pour « Bekende Vlamingen »), dont An Lemmens, Evi Hanssen, Natalia (VTM) et Hanne Decoutere (VRT), ont été victimes de « fake news », selon les deux médias.

Dans le cas d’An Lemmens, il s’agissait d’une publicité détournée pour des produits de beauté, postée sur Facebook et Instagram. De fausses informations ont également annoncé le licenciement de la présentatrice du journal télévisé de la VRT, Hanne Decoutere.

Les deux médias ont annoncé leur intention de saisir la justice.

Même cas du côté de la RTBF

En début de semaine, Maureen Louys, l’animatrice de « The Voice, Belgique » a également été victime d’une imposture. Des rumeurs ont relayé son départ. L’animatrice de la RTBF a même été affublée de la nationalité suédoise et son image a également été utilisée pour une publicité de crème de jour, à son insu.

► « Maureen annonce son départ forcé de The Voice ! » : l’animatrice, victime d’une imposture, rétablit la vérité

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous