Circuit Het Nieuwsblad: Zdenek Stybar obtient enfin une victoire dans une classique: «c’est très spécial»

@Photonews
@Photonews

Quatorze ans après la victoire de Nick Nuyens, un coureur du manager Patrick Lefevere s’est imposé dans la classique d’ouverture de la saison belge samedi. Zdenek Stybar (Deceuninck-Quick Step) a, en effet, réalisé cette performance. Il s’agit de la deuxième victoire de la saison (la 12e pour son équipe) pour le Tchèque après avoir remporté la dernière étape du Tour d’Algarve.

« J’ai eu de bonnes sensations toute la journée. Lorsque nous nous sommes retrouvés à cinq en tête, avec Greg Van Avermaet, Alexey Lutsenko, Tim Wellens, Dylan Teuns, j’ai pu rester en retrait. Derrière moi, il y avait encore Philippe Gilbert et Yves Lampaert. J’ai donc pu économiser mes forces », a expliqué Zdenek Stybar. « Alors que nous approchions de la ligne d’arrivée à Ninove, j’ai été en mesure de choisir entre deux options. Soit je mettais tout sur mon sprint, soit j’attaquais dans les derniers kilomètres. J’ai finalement opté pour la deuxième option. Lorsque j’ai vu Greg Van Avermaet reprendre Tim Wellens, j’ai tenté le coup. Tout le monde avait déjà tenté et c’était ma chance. »

Pour la première fois depuis 14 ans, l’équipe de Lefevere peut enfin savourer un succès au Nieuwsblad. « J’en ai entendu parler lors de la conférence de presse organisée par l’équipe à l’approche de cette course. Quatorze ans, c’est effectivement très long. Surtout pour une formation comme la nôtre. Cette victoire est très importante pour moi. Remporter une classique est toujours très spécial. J’ai souvent été tellement proche d’un tel succès sur les pavés, souvent dans le top 10 d’une classique flandrienne, que je suis vraiment très content », a conclu Zdenek Stybar.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
  • PHOTONEWS_10853879-088(1)

    Par Stéphane Thirion

    Cyclo-cross

    Cyclocross: Wout Van Aert remet les mains dans le cambouis

  • Les coûts liés au matériel sont considérables même s’il s’agit d’une structure plus modeste. @News

    Le peloton en manque de vélos

  • Pas question pour Guillaume Martin et ses collègues de s’entraîner intensivement dès janvier sous peine d’être « cramé ».

    Par Eric Clovio

    Route

    Cyclisme: «Le menu hivernal est individualisé», explique Samuel Bellenoue

 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous