Un chien policier traque un voleur sur 5 kilomètres en Suisse

Un chien policier traque un voleur sur 5 kilomètres en Suisse

Un chien policier a traqué sur plus de 5 kilomètres un cambrioleur durant la nuit de samedi à dimanche. ’Dodge vom Eichertland’, de son petit nom, a permis l’arrestation du voleur une heure plus tard, a indiqué la police de Lucerne.

L’homme a braqué un fast-food à Willisau (LU) peu après minuit, en menaçant le propriétaire d’un couteau de poche. Il a ensuite pris la fuite avec un butin de 2.000 francs suisses (un peu plus de 1.750 euros). Le chien a suivi la piste du malfrat, ce qui a permis à une patrouille de police de repérer le fuyard à environ 5 kilomètres de son méfait.

Le voleur présumé, un Irakien de 38 ans, a été arrêté. Les agents ont retrouvé sur lui un couteau correspondant au signalement et l’argent dérobé.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. Le duo d’informateurs, Joachoim Coens et Gerorges -Louis Bouchez, à leur arrivée chez le roi ce lundi.

    Coalition fédérale: PS et N-VA ne se rapprochent pas mais ne se quittent plus

  2. d-20191230-3Y1G9Z 2019-12-26 16:43:06

    Affaire Gabriel Matzneff: pourquoi a-t-on fait taire ceux qui se sont élevés contre l'écrivain?

  3. d-20180913-3NJ2DX 2019-11-19 19:47:41

    Le procès Deliveroo fixé pour octobre… 2021

La chronique
  • Le cas Emir Kir, l’arbre qui cache la forêt communautariste

    Nous ne sommes qu’au début des effets de l’« affaire Kir ». Sur un plan individuel d’abord, Emir Kir s’indigne de l’éviction spectaculaire dont il fait les frais et a la possibilité de faire appel.

    Sur un plan collectif, on vérifiera dans les jours qui viennent l’impact politique de cette décision courageuse de la Commission de vigilance du PS.

    Mais c’est sur un plan plus général que des questions cruciales se posent. Les socialistes ne peuvent en...

    Lire la suite