Euro d’athlétisme en salle: les Belgian Tornados remportent la médaille d’or sur le relais 4x400m (vidéo)

Euro d’athlétisme en salle: les Belgian Tornados remportent la médaille d’or sur le relais 4x400m (vidéo)
Photo News

Les Belgian Tornados ont récupéré leur titre de champions d’Europe indoor du relais 4X400m des championnats d’Europe d’athlétisme en salle, dimanche à Glasgow avec un chrono de 3 : 06.27.

Avec dans l’ordre, Julien Watrin, Dylan Borlée, Jonathan Borlée et Kevin Borlée, les Belges ont réussi un nouveau tour de force pour devancer l’Espagne, 2e en 3 : 06.32 (avec un record national) et la France, médaillée de bronze en 3 : 07.71.

Dans le même ordre, le quatuor avait été sacré à l’Euro indoor 2015 à Prague (avec alors un record d’Europe). Le relais belge avait dû céder son titre à la Pologne, terminant deuxième, en 2017 à Belgrade.

Pour une 22e finale internationale, la Belgique décroche une 11e médaille dans le relais 4X400m, une 5e en or.

Le record de Belgique est toujours de 3 : 02.51 à Birmingham, en Grande-Bretagne, le 4 mars 2018 lors de Mondiaux en salle avec Dylan Borlée, Jonathan Borlée, Jonathan Sacoor et Kevin Borlée.

Champion d’Europe en plein air à Berlin l’été dernier, les Belgian Tornados réalisent le doublé.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. ER5irEcXYAEzIFh

    Polanski primé, Adèle Haenel quitte la salle: le cinéma français déchiré aux César 2020

  2. CHINA-HEALTH_JAPAN

    Comment le coronavirus bouleverse la planète

  3. La consultation et la participation des citoyens aux projets sont nécessaires pour atteindre la neutralité carbone en 2050 selon les experts.

    «2050, Bruxelles en mieux»: des idées qui germent dès aujourd’hui

La chronique
  • Elections municipales: en France, dernier arrêt avant l’irréparable

    Dans quinze jours, les Français se rendront aux urnes pour élire leurs maires. Une simple élection locale ? C’est ce que tentent toujours de faire croire les pouvoirs en place lorsqu’ils sont en difficulté.

    Test majeur

    Emmanuel Macron ne fait pas exception. Mais à qui fera-t-il avaler qu’il ne se préoccupe pas de ce test majeur à deux ans d’une présidentielle qui sera celle de tous les dangers ? L’affaire...

    Lire la suite