Bruxelles soigne ses fritkots

Bruxelles soigne ses fritkots
STUDIO MOTO

La frite fait toujours recette... Si l’on en juge par le début de file, ce samedi, devant le Frites Atelier de Sergio Herman – rien de comparable quand même avec l’interminable queue qui se forme devant Fritland, en face de la Bourse, les après-midi ensoleillés. Voilà qui a en tout cas dû conforter le nouveau collège de la Ville dans sa décision de débloquer 600.000 euros (sur 120 millions d’investissements) pour relooker les fritkots.

Soyons de bon compte, l’idée avait été lancée par l’échevin Geoffroy Coomans de Brachène (MR) sous la précédente législature. Il avait lancé un concours d’architectes pour établir une identité commune à toutes les baraques à frites de la Ville. Remporté par Studio Moto, qui a imaginé une façade en miroir. Las, il ne s’est trouvé personne pour réaliser l’objet dans les budgets définis par la Ville. Le projet était donc dans un tiroir, dont vient de le sortir Fabian Maingain (Défi). Qui espère pouvoir réaliser six à onze fritkots contemporains.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous