Le monde du cyclisme a fait ses adieux à Jef Braeckevelt (vidéos et photos)

©Belga
©Belga

Lundi à Waregem, en présence de très nombreuses personnes, ont eu lieu les funérailles de Jef Braeckevelt. L’ancien directeur sportif est décédé, mardi dernier à l’hôpital Notre Dame de Lourdes à Waregem. Il était âgé de 76 ans. Lors de la messe, aux côtés des amis et de la famille de Jef Braeckevelt, de nombreux anciens coureurs cyclistes, organisateurs de courses et journalistes ont tenu à être présents.

Parmi elles Marc Sergeant, Jean-Marie Leblanc, Dirk De Wolf, Dirk Demol, Johan Museeuw, Nico Mattan, Mario De Clercq, Alain Bondue, Roger Decock, James Vanlandschoot, Etienne De Wilde, Noel Demeulenaere et bien sûr Andrei Tchmil, le chouchou de Jef Braecekevelt.

La vie de Jef Braeckevelt a de nouveau été évoquée longuement lors de la célébration. « J’ai fait la connaissance de Jef Braeckevelt quand j’ai commencé à rouler », a dit Jean-Marie Leblanc, ancien coureur puis organisateur du Tour de France, après la cérémonie. « Je l’ai toujours trouvé un homme très aimable. Nos chemins se sont croisés au fil des années lorsque je suis devenu journaliste après ma carrière de coureur, puis de directeur du Tour. Une image de Jef qui me restera toujours présente est celle quand il a pris dans ses bras Serge Baguet après sa victoire d’étape à Montluçon lors du Tour de France 2001 », a expliqué Jean-Marie Leblanc.

Johan Museeuw a décrit Jef comme un véritable amoureux du cyclisme. « Jef connaissait le sport cycliste de fond en comble. Il avait une vue énorme tout au long de la course et il était une personne chaleureuse, joueuse aussi dans son style flamand occidental typique », a déclaré Johan Museeuw.

Jef Braeckevelt a commencé sa carrière comme directeur sportif au sein de l’équipe Terrot-Lerux où Daniel Vanryckeghem et Willy Van Neste se trouvaient. Puis, ont suivi les équipes Etalo et Siriki-Munck. En 1978, Jef Braeckevelt rejoint Avia-Groene Leeuw puis prend la tête de La Redoute-Motobécane où évoluaient Ferdi Van Den Haute, Robert Alban, Etienne De Wilde, Gregor Braun, Thierry Claverolat, Michel Vermote et Jean-Luc Vandenbroucke. Avec ce dernier, il a formé un duo avec l’équipe Lotto de 1989 à 2002 après avoir quitté Hitachi. Braeckevelt a connu ses plus grands succès chez Lotto avec Andrei Tchmil, le grand poulain de Jef aux côtés de Serge Baguet, entre autres. Tchmil a également fait en sorte que Braeckevelt rejoigne Katusha en 2009. En 2011, Jef Braeckevelt a mis un terme à sa carrière de directeur sportif. Il a cependant gardé un oeil attentif sur le cyclisme et est devenu conseiller pour divers organisateurs concernant le parcours de leurs courses respectives.

Johan Museeuw - ©Belga
Johan Museeuw - ©Belga

Marc Sergeant, directeur sportif de Lotto Soudal - ©Belga
Marc Sergeant, directeur sportif de Lotto Soudal - ©Belga

La femme de Jef Braeckevelt - ©Belga
La femme de Jef Braeckevelt - ©Belga

©Belga
©Belga

 
 
À la Une du Soir.be
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous