Accueil Société

Le procès Nemmouche finissant est aussi celui de l’avocat Courtoy

A la théorie d’un complot irano-libanais visant des agents du Mossad, dont aurait été victime Nemmouche, s’ajoute l’épisode fantasque du « sac de couchage ». Il est temps que le jury délibère.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Société Temps de lecture: 5 min

Au scénario complotiste développé dans sa plaidoirie de neuf heures, jeudi dernier, l’avocat de Nemmouche a ajouté, lundi lors des ultimes répliques entre les parties, une nouvelle séquence : celle du « sac de couchage », autre « preuve », selon Me  Sébastien Courtoy de l’innocence de son client « qui s’est fait piéger ». La propriétaire de l’appartement loué rue Saint-Joseph à Molenbeek l’avait aperçu en rue, peu après l’attentat porteur de sacs, dont l’un ressemblait à un sac de couchage.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

6 Commentaires

  • Posté par Christian BOULET, mardi 5 mars 2019, 12:35

    Le journaliste français otage de Nemmouche a aussi été traîné dans la boue par l'avocat dieudonniste. Ceci ne devait-il pas donner lieu à des suites ?

  • Posté par Brajbart Sara, mardi 5 mars 2019, 11:53

    Lors du procès Assabyle, site Internet du Center islamique belge par lequel sont passés la plupart des jihadistes, Courtoy avait dû retoquer ses conclusions pour antisémitisme sur ordre du bâtonnier. La juge Lamine de Bex a eu une patience infinie mais ne s'est pas laissé abuser. En appel, Courtoy qui aime parader sous les sunlights a fait croire qu'il était menacé de mort pour obtenir devenir au Palais de Justice en gilet pare-balle, encadré par des motards. Lors du prononcé du jugement, une escouade de policiers est venue protéger le tribunal parce que les Juifs qui étaient dans la salle d'audience - euh des retraités de 70 ans pour la plupart - risquaient de s'en prendre aux juges...le pouvoir de persuasion de Courtoy est grand (auprès des cons bien entendu) et les appuis aussi. Au fait, les accusés presque graciés (peine réduite de 10 mois ferme à un mois avec sursis) par le président Saint-Rémy, sont ensuite allés combattre en Syrie... qui demande des comptes à ce juge ?

  • Posté par Bachy Alain, mardi 5 mars 2019, 11:48

    Question à un juriste: qu'est-ce qui est prévu en droit lorsqu'un avocat, procureur, juge n'est plus à même d'exercer en raison d'une psychose ou d'une toxicomanie apparue dans l'exercice de son métier ? Merci pour d'une éventuelle réponse.

  • Posté par Croci Emmanuelle, mardi 5 mars 2019, 11:33

    Dans quelles mesures un avocat peut-il discréditer des témoins jusqu'au mensonge sans risquer d'ennui? Un avocat peut-il tout se permettre?

  • Posté par Petitjean Marie-rose, mardi 5 mars 2019, 8:36

    "Et mystérieux, il ajoute : « Si vous prenez une décision d’acquittement, personne ne viendra vous embêter." Cela ne s'apparente-t-il pas à une menace adressée aux jurés ?

Plus de commentaires

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs