Le dernier changement d’heure devrait avoir lieu en mars 2021 si la Belgique adopte l’heure d’été

Le dernier changement d’heure devrait avoir lieu en mars 2021 si la Belgique adopte l’heure d’été

La commission des Transports du Parlement européen a suggéré que le changement d’heure prévu l’ultime dimanche de mars 2021 soit le dernier pour les États membres de l’UE qui souhaitent conserver l’heure d’été. Ceux qui préféreraient garder l’heure standard, c’est-à-dire celle d’hiver, pourraient quant à eux changer une dernière fois en octobre de cette même année.

> Les Français choisissent l’heure d’été, et la Belgique ?

Report à 2021

Dans une résolution, les eurodéputés ont donc approuvé – par 23 voix pour et 11 contre – la proposition de la Commission visant à mettre un terme au changement d’heure saisonnier dans l’UE, tout en repoussant sa date de 2019 à 2021.

Après avoir mené une consultation publique, l’exécutif européen avait recommandé en septembre dernier d’abolir le changement d’heure saisonnier dès cette année. Tant les États membres que le Parlement ont toutefois jugé ce délai trop court.

Dans le texte qu’ils ont adopté, les parlementaires appellent en outre les pays de l’UE à se coordonner avant toute modification.

C’est une directive européenne de 2001 qui règle actuellement le passage de l’heure d’hiver à l’heure d’été et inversement. Tous les États européens changent d’heure le dernier week-end de mars et le dernier week-end d’octobre. Mais la (ré)introduction de l’heure d’été remonte en fait à 1977. Elle obéissait à un objectif d’économiser l’énergie, bien que l’efficacité de cette mesure soit contestée.

 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. Plus d’éclats de rire que de voix entre Maingain et Prévot.

    Le face-à-face: Maingain-Prévot, d’accord sur la Justice, moins sur Bruxelles

  2. ©Belga

    Les coulisses du retour de Vincent Kompany à Anderlecht

  3. Oulare et les Rouches n’ont eu que peu d’occasions à Genk dimanche.

    Le Standard en Europe sans passer par la case «barrage»

Chroniques
  • Mawda, la dignité humaine

    Voilà un an que la petite Mawda a été tuée par un policier, lors d’une course-poursuite absurde qui s’inscrivait dans la chasse aux migrants lancée et voulue par Theo Francken et Jan Jambon, encouragée et autorisée par Charles Michel – l’opération « Medusa » dont le but était clairement de « faire du chiffre » en interpellant un maximum de migrants tout en prétendant lutter contre « la traite des êtres humains ». Tout, dans cette affaire et dans la gestion politique de ce dossier, est indigne, côté gouvernement. Heureusement, des citoyens et des citoyennes ont pu, un tant soit peu, sinon sauver l’honneur de notre pays, du moins rendre un peu de dignité aux victimes.

    Hasard de calendrier ? Sans doute pas tout à fait ; ce samedi 18 mai, Hart boven Hard et Tam-Tam organisent...

    Lire la suite