Décès de Julen: un avocat accuse les pompiers d’avoir causé la mort du petit enfant

© AFP
© AFP

L’avocat du propriétaire du terrain où se trouvait le puits dans lequel est tombé le petit Julen, deux ans, défend son client qui est accusé d’homicide volontaire. Il a avancé l’hypothèse que ce n’est pas la chute du garçon qui a provoqué la mort de l’enfant mais les coups de pioche des pompiers.

En voulant casser le bouchon qui s’était formé au-dessus de Julen, les pompiers ont lancé une dizaine de fois une pioche en acier de 7 kg comme on peut le voir dans cette vidéo.

« Il y a eu dix impacts violents contre le bouchon qui s’est formé sur la tête de Julen », explique un architecte dans un rapport, utilisé par la défense. Et d’après cette même expertise, quatre de ces coups de pioche se seraient enfoncés dans le bouchon de 35 centimètres. Assez pour tuer Julen, avance la défense du propriétaire terrien

Toutefois, un rapport d’autopsie préliminaire ne signalait « aucune blessure externe » sur le corps de l’enfant.

> Enfant retrouvé sans vie dans un puits : le petit Julen serait mort d’un traumatisme crânien

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous