Carnaval d’Alost: une jeune fille mineure signale avoir été victime d’un viol

Photo d’illustration © Photo news
Photo d’illustration © Photo news

Une jeune fille mineure a indiqué à ses parents avoir été victime d’un viol pendant le carnaval d’Alost, dans la nuit de lundi à mardi. Cette information du quotidien Het Nieuwsblad a été confirmée par la police locale et le bourgmestre Christoph D’Haese. Les parents de la victime se plaignent de la manière dont la police a traité cette affaire.

Cette jeune fille s’était rendue dans le centre-ville d’Alost lundi soir pour participer aux festivités du carnaval avec des amies. «  Vers 02h00 du matin, elle s’était quelque peu éloignée du lieu des festivités pour aller uriner », a raconté la mère de la jeune fille au quotidien. «  Elle s’est rendue sur la Keizersplein, où l’on pouvait trouver des toilettes. Avant d’y arriver, elle a été soudainement traînée par un homme qui a abusé d’elle. Choquée, elle n’a pas immédiatement compris ce qui lui arrivait. »

Dans la nuit de lundi à mardi, la victime et ses parents se sont rendus à la police pour y faire une déposition. «  Les parents ont été rappelés mardi vers 17h00. On leur a alors signalé qu’aucun auteur n’avait pu être identifié sur base des images des caméras de surveillance. Ils ont ensuite été invités à revenir au commissariat jeudi à 17h00 pour une nouvelle audition. Selon les parents, c’est bien trop tard pour aider leur fille à surmonter le choc », écrit Het Nieuwsblad. Selon la porte-parole de la police locale Katrien Ottevaere, tout s’est pourtant déroulé correctement.

La police et le parquet ne souhaitent pas commenter davantage cette affaire car celle-ci concerne une personne mineure.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. L’expédition commence place Dumon, à Wolume-Saint-Pierre, avec le tram 39 – un vieux modèle.

    Le tour de Bruxelles en mobilité partagée: «Le Soir» a tenté l’expérience

  2. d-20190920-3W685Y 2019-09-20 08:13:25

    Nethys: une semaine de révélations dans «Le Soir»

  3. d-20190830-3VTLPV 2019-08-30 11:01:52

La chronique
  • {L’Ardenne} ou {les Ardennes}?

    Morphologie et géographie

    Un billet de cette chronique a fait le point récemment sur les marques du nombre dans les noms propres. Si la règle générale prône l’invariabilité, elle connaît de nombreuses exceptions, y compris dans des noms de pays ou de régions. Depuis longtemps, le pluriel s’est imposé dans les Amériques, les Antilles ou les Pouilles  ; à date plus récente sont apparus les deux Congos, les deux Corées, les deux Vietnams. Peut-être sera-t-il question demain des deux Belgiques.

    Vu l’abondance de matière, d’autres toponymes ont été prudemment mis en réserve… en attendant que le loup sorte du bois. Cela vient de se produire le week-end dernier dans le magazine Sosoir, compagnon de votre quotidien...

    Lire la suite

  • Climat: rien n’est fait. Tout reste à prouver

    On en sait qui feront les comptes : 75 à 95.000 début décembre 2018, 75.000 fin janvier 2019, 15 à 20.000 en septembre 2019. Et qui en tireront des conclusions sur un essoufflement du mouvement climatique en Belgique. Plus aisé à faire – mais totalement réducteur – que de se frotter au monde complexe, emporté, contradictoire, désespéré parfois de la mobilisation climatique aujourd’hui.

    Depuis près d’un an, et pas seulement à Bruxelles, des centaines de milliers de personnes ont défilé pour...

    Lire la suite