Gilets jaunes: l’ONU réclame à Paris une enquête sur «l’usage excessif de la force»

© Photo News
© Photo News

La Haut-Commissaire aux droits de l’homme de l’ONU, Michelle Bacjelet, a réclamé mercredi à la France une «  enquête approfondie » sur les violences policières qui se seraient produites pendant les manifestations des « gilets jaunes » depuis la mi-novembre.

«  Nous encourageons le gouvernement (français) à poursuivre le dialogue et demandons urgemment une enquête approfondie sur tous les cas rapportés d’usage excessif de la force », a déclaré Michelle Bachelet dans un discours prononcé devant le Conseil des droits de l’homme à Genève.

Dans un discours prononcé devant le Conseil des droits de l’homme à Genève, Michelle Bachelet a déclaré que les «  gilets jaunes » manifestent contre «  ce qu’ils considèrent comme (leur) exclusion des droits économiques et de (leur) participation aux affaires publiques ».

Elle n’est pas allée jusqu’à demander un dispositif international, mais elle a indiqué souhaiter que des investigations soient menées sur toutes les accusations de recours excessif à la force. «  Nous encourageons le gouvernement à continuer le dialogue, y compris un suivi du débat national en cours », a-t-elle ajouté.

Depuis le début en France du mouvement de contestation des «  gilets jaunes » à la mi-novembre, l’Inspection générale de la Police nationale (IGPN) a été saisie d’une centaine de cas d’accusations de violences policières. Plusieurs manifestants affirment avoir été blessés par des tirs de lanceur de balle de défense (LBD), une arme qui suscite de vives controverses en France.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous