Accueil Belgique Politique

Le livre qui explique la N-VA aux francophones

Selon Luc Barbé, ancien collaborateur d’Ecolo, il y a un réel besoin de mieux comprendre la N-VA du côté francophone. Son livre, « La N-VA expliquée aux francophones » fournit bon nombre de clés de lecture pour décoder le succès du parti nationaliste.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 6 min

A la base, je voulais transformer le PowerPoint que je montre en Wallonie et à Bruxelles ces dernières années par un petit livre qui expliquerait le succès de la N-VA. Chaque fois que je répondais à des invitations, je constatais un réel besoin de mieux comprendre ce parti de l’autre côté de la frontière linguistique. » Finalement, le « petit » bouquin de Luc Barbé, ancien collaborateur d’Ecolo, fait 370 pages. C’est qu’il avait des choses à dire aux francophones qui ont, selon lui, une vision tronquée de ce que pèse la N-VA en Flandre et de l’impact qu’elle peut avoir sur le pays.

D’où vient le succès de la N-VA ?

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

7 Commentaires

  • Posté par Deckers Björn, jeudi 7 mars 2019, 9:02

    Une des accusations vis-à-vis des francophones ne tient absolument pas la route. Des décennies que la Flandre fait planer la menace de prendre son indépendance, et les élèves francophones devraient apprendre un idiome marginal? Posez-vous, vous mêmes Flamands la question du pourquoi les élèves francophones n'apprennent pas le Flamands. Dans une interview il y un ou deux ans, Mme Homans voyait la Flandre indépendante en 2025. A ce compte là, l'apprentissage du Srilankais est plus utile pour nos étudiants!!!

  • Posté par Deckers Björn, jeudi 7 mars 2019, 8:41

    Non toute la Flandre n'est pas NVA. Mais la NVA est très nettement la première famille politique en Flandre. Et ce parti est raciste, égoïste, populo-démago, conservateur obscurantiste, nouveau riches mal dégrossi et vulgaire!!! Si c'était les francophones qui devait se poser des questions, ça se saurait! Et j'en veux pour preuve la défense pathétique du bourgmestre NVA d'Alost qui tente de détourner l'accusation antisémite sur les immigrés alors que le char honteux est bien FLAMAND! En un mot, ce livre ne peut avoir aucune utilité sinon de pied de table. J'ai ce qui me faut à la maison!

  • Posté par Bricourt Noela, jeudi 7 mars 2019, 6:24

    Que cet écrivain aille voir ce qui vient de se passer au carnaval d'alost.

  • Posté par Deckers Björn, jeudi 7 mars 2019, 8:42

    Exactement! Défendre la NVA en Wallonie est une perte de temps. Qu'on trouve le racisme normal en Flandre, c'est leur affaire. Mais ce ne sont pas certainement pas les francophones qui doivent se poser des questions!

  • Posté par Pierre Lison, mercredi 6 mars 2019, 20:24

    Ouais … La NVA n'est pas le problème du BelgiëBelgiqueBelgien le problème, c'est la Classe dominante constituée par les bilingues.

Plus de commentaires

Aussi en Politique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs