«Le carnaval d’Alost souille la réputation de la Belgique», selon une organisation juive

© RTL
© RTL

Le Centre Simon Wiesenthal, organisation juive dont le siège central est aux Etats-Unis, estime que le carnaval d’Alost souille la réputation de la Belgique en tant que pays hôte des institutions européennes.

Telle est la teneur d’une lettre qu’il a adressé au ministre de l’Intérieur Pieter De Crem (CD&V). Le directeur des relations internationales Shimon Samuels estime que le gouvernement fédéral devrait rappeler publiquement à l’ordre ceux par qui la polémique est née.

Char antisémite du carnaval d’Alost: le bourgmestre (N-VA) a reçu de nombreux messages de haine

«Les images du carnaval prises le 3 mars dernier à Alost nous donnent la nausée», peut-on encore lire dans cette missive. «Des images stéréotypées et haineuses de Juifs au nez crochu et munis de sacs remplis d’argent, faisant penser à la Belgique de la collaboration avec l’occupant nazi».

Climat, Trump, extrême droite… : les étonnants chars du carnaval d’Alost (photos)

Autre controverse : les officiers SS

L’ONG fait référence aussi à une précédente controverse lorsqu’en 2013 on avait vu au carnaval d’Alost des représentations d’officiers SS brandissant ce qui figurait du gaz Zyklon B. «Alost avait alors pris des mesures pour interdire que se reproduise une telle diffusion de haine».

Les organisations juives dénoncent des dérives antisémites au carnaval d’Alost

Le Centre demande à ce que le gouvernement fédéral condamne ouvertement la compagnie carnavalesque Vismooil’n et il menace d’envisager un départ de l’industrie diamantaire anversoise où la communauté juive est très impliquée.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous