Accueil Monde France

Pédophilie: Barbarin, six mois avec sursis contre toute attente

Sa défense avait cru pouvoir mettre fin à un procès en sorcellerie. Mais l’archevêque de Lyon est condamné pour non-dénonciation d’abus sexuels. La motivation du jugement est plus sévère que la peine. Le cardinal de Lyon se rendra au Vatican pour remettre sa démission.

Article réservé aux abonnés
Envoyée permanente à Paris Temps de lecture: 4 min

Depuis Paris,

Des erreurs ? Il admettait en avoir commis. Mais des fautes pénales ? Non, vraiment, il ne pensait pas en avoir fait, lui qui disait avoir agi comme le Vatican le lui avait demandé et même plus. « Jamais, ô grand jamais, je n’ai cherché à cacher ces faits horribles ! », était-il venu jurer devant les victimes. Et le voilà conduit à convoquer d’urgence une conférence de presse ce jeudi pour annoncer sa démission.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par Thill-Goelff Frédéric, jeudi 7 mars 2019, 15:06

    Après sa phrase malheureuse (Dieu merci, ces faits sont prescrits), il serait sorti, si pas grandi, du moins absous, s'il n'avait pas interjeté appel. Aucune compassion pour les victimes; seul importe de sauver l'institution (et lui-même).

Aussi en France

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs