Accueil Société Régions Hainaut

Les mesures 2016 pour doper l’emploi

Le Forem descendra dans les écoles pour démonter les préjugés sur les métiers. Priorité est donnée aux jeunes et aux demandeurs d’emploi de moins de 25 ans non qualifiés. En cours, la désignation d’un interlocuteur unique pour les entrepreneurs de Wallonie picarde.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

Avec ses 17.432 demandeurs d’emploi inoccupés en décembre 2015, soit 11 % de la population active, la Wallonie picarde, ici représentée par le triple arrondissement Tournai – Ath – Mouscron, a de sérieux défis à relever en matière d’emplois, même si sa situation économique est sensiblement meilleure que dans d’autres régions du Hainaut. C’est la mission du Forem. La directrice hennuyère Ingrid Brouillard développe les principaux axes de l’année 2016. Place à l’efficacité avec la mise en place d’un interlocuteur unique pour l’ensemble des entrepreneurs de Wallonie picarde. Et priorité à la jeunesse, comme le veulent les dernières directives européennes.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Hainaut

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs