«Assez qu’on se mêle de nos vies et de nos corps»: les femmes partent en grève ce 8 mars

© Photo News
© Photo News

Le coup d’envoi de la première grève pour les droits des femmes a été donné ce vendredi matin. À l’initiative du Collecti.e.f 8 mars, les femmes sont appelées à faire la grève du travail salarié, du soin aux autres, de la consommation ou étudiante en cette Journée internationale des droits des femmes. Plusieurs dizaines de femmes, habillées en mauve, sont rassemblées depuis 9h au carrefour de l’Europe, devant la gare de Bruxelles-Central.

«  Grève de l’utérus », «  Contre le patriarcat mondial », «  Assez qu’on se mêle de nos vies et de nos corps », les pancartes fleurissaient vendredi matin au carrefour de l’Europe.

Journée des droits des femmes : le travail à temps partiel, une affaire de dames

Les femmes, la cible de nombreuses discriminations

«  Quand les femmes sont en grève, le monde est par terre. C’est à partir du travail gratuit assumé par les femmes que la société patriarcale tient », dénonce cette gréviste, affublée d’une toge blanche et d’une mitre. «  Je suis habillée ainsi car je suis contre toutes les religions patriarcales, misogynes, élitistes et machistes. Elles sont très conservatrices, surtout envers les femmes », s’exclame-t-elle.

La première grève des femmes est soutenue par certains syndicats, présents à Bruxelles vendredi matin. «  Les femmes sont discriminées dans le monde du travail avec l’écart salarial, les mesures de fin de carrière qui touchent surtout les femmes, les temps partiels… », explique Alice Mazy, responsable communication pour la CNE. «  Les travailleuses restent pauvres et il est important de montrer qu’on soutient les revendications du collectif. »

Une marche organisée à 17h

Jusque 17h, des actions de sensibilisation sont organisées au carrefour de l’Europe, comme des assemblées thématiques « sur la lutte contre le racisme, pour le climat et l’écologie, sur le travail salarié… »

« Un moment fort de complicité entre femmes »

La journée se poursuivra ensuite par une marche qui débutera à 17h devant la gare de Bruxelles-Central. D’autres actions sont également prévues dans certaines entreprises et universités à Bruxelles comme en Wallonie et en Flandre.

La première grève des femmes à Bruxelles en images

Environ 500 personnes mobilisées à Louvain-la-Neuve

Environ 500 personnes ont manifesté vendredi après-midi dans les rues de Louvain-la-Neuve pour dénoncer les discriminations multiples dont les femmes sont victimes en Belgique et dans le monde. Plusieurs associations avaient appelé à cette marche à l’occasion de la Journée internationale des droits des femmes.

Parmi les revendications remises à l’université figure la concrétisation d’une cellule destinée aux victimes de harcèlement et de violences sexuelles, ou encore l’autorisation pour les étudiants transgenres de pouvoir utiliser leur prénom social.

Les étudiants dénoncent le sexisme sur le campus de l’ULB

Entre 50 et 100 étudiants et chercheurs, majoritairement des femmes, se sont rassemblés vendredi à 12h30, sur le campus de l’Université libre de Bruxelles (ULB) à l’occasion de la Journée internationale pour les droits des femmes. «Ici, ce sont les revendications spécifiques à l’université, parce que nous y étudions, nous y travaillons, nous y vivons, mais n’oublions pas d’être solidaires avec les femmes du monde entier», a déclaré une participante.

Nos dernières informations en direct

Sur le mobile

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. POLITICS GOVERNMENT KING RECEIVES INFORMERS

    Coalition fédérale: les informateurs au Palais ce lundi sans avancée

  2. Avec ses 215 millions d’hectares de forêt et 36 millions d’hectares de terres boisées, l’Europe (ici au Portugal, l’été passé) pourrait, disent certains, connaître aussi ses «
méga-feux
». © Reuters/Rafael Marchante

    Le réchauffement accroît les risques d’incendies aussi en Europe

  3. Douze pays étaient représentés pour chercher une issue pacifique à cette guerre : Russie, Egypte, Turquie, Etats-Unis, Grande-Bretagne, Arabie Saoudite, Emirats arabes Unis, Congo, Qatar, Algérie, Italie et France ainsi que les deux belligérants libyens.

    Accord très fragile pour une paix durable en Libye

La chronique
  • Harry et Meghan, les papes et Vincent Kompany: les gagnants et les perdants de la semaine

    Les gagnants

    Harry et Meghan

    Une grand-mère comme Elizabeth, tout le monde en rêve ! Le conseil de famille convoqué en urgence et à huis clos dans un château de la famille royale devait tourner à la curée pour Harry et Meghan, les princes rebelles. Eh bien, nenni, comme on ne dit pas au Royaume-Uni : la Reine s’est montrée très large d’esprit et en définitive bien de son temps. De ce que l’on en sait en tout cas, et on ne sait pas forcément tout.

    Les congrès politiques

    Avez-vous vu ça ? Samedi dernier à Namur, les petites mains du CDH ont ajouté des chaises dans tous les coins disponibles pour permettre aux militants d’écouter Maxime Prévot à l’aise. Et le lendemain à Wavre, il aurait fallu un chausse-pied pour faire rentrer les fidèles du MR dans la salle où Georges-Louis...

    Lire la suite

  • Exclusion de Kir: au PS, fini de biaiser

    Emir Kir exclu du PS ! Le parti socialiste n’a pas esquivé cette fois, ni biaisé. Après six heures de discussion, la décision a été prise de sanctionner et non plus de comprendre ou d’excuser des comportements des élus en contradiction avec ses valeurs. Et cela quel que soit le poids de l’élu qui a dérapé. Emir Kir – qui rappelons-le peut faire appel d’une décision qu’il trouve totalement injuste –, ne bénéficie donc plus de la protection dont il a pu jouir dans le passé.

    Son bouclier de...

    Lire la suite