«Tomorrowland Winter, une aberration»: des élus écologistes alertent sur l’impact environnemental

© Twitter
© Twitter

Le premier festival « Tomorrowland Winter » ouvre ses portes ce samedi à l’Alpe d’Huez, en France. Alors que l’événement de très grande envergure est fort attendu par les 25.000 participants, les locaux sont eux forts réticents. Depuis plusieurs jours, des citoyens et des élus régionaux s’inquiètent du sort réservé à la station de sports d’hiver.

Les élus du Rassemblement citoyen, écologiste et solidaire (RCES) dénoncent une débauche de moyens accordés aux organisateurs tout comme l’impact d’un tel évènement sur l’environnement. « Comment accepter que la Région Auvergne Rhône Alpes verse une subvention de 400 000€ à un festival international quand les petits festivals et acteurs locaux ont tous vu leurs subventions baisser significativement ? », ont-ils souligné dans le communiqué de presse.

« Ce festival, une aberration »

« Aujourd’hui, nous nous rendons compte qu’en plus des 400 000€ d’argent public, ce festival va coûter à notre région sur le plan social et environnemental », pointent les élus du RCES. « Depuis plusieurs semaines, un ballet incessant de camions et semi-remorques montent et descendent l’Alpe d’Huez afin d’installer les chapiteaux et 5 scènes aux dimensions impressionnantes. S’ajoute à cela le fait que les 25 000 personnes attendues arriveront en avion ou en voiture. »

La 14e édition de Tomorrowland en images

« Ce festival est une aberration, une gigantesque opération marketing qui n’a plus grand chose à voir ni avec la montagne, ni avec la culture. Nous avons déjà reçu plusieurs alertes, aujourd’hui nous lançons de manière plus large un appel », a déclaré une membre de la commission montagne, Corinne Morel-Darleux, une élue du RCES.

Tomorrowland: la deuxième vente internationale bouclée en moins de trois quarts d’heure

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. «
Si ça avait marché avec John Barry, je serais encore là à faire couler son bain et chauffer sa soupe de tortue.
»

    Les Racines élémentaires de Jane Birkin: «J’étais devenue quelqu’un de célèbre sans grand mérite»

  2. BELGA

    Exclusion de Kir: au PS, fini de biaiser

  3. Affublé d’une veste en cuir marron élimée, appuyé à un déambulateur, Harvey Weinstein semble un vieil homme que l’on dirait centenaire, alors qu’il affiche tout juste 67 ans au compteur. © Photo News.

    Il se passe toujours quelque chose au procès de Harvey Weinstein

La chronique
  • Harry et Meghan, les papes et Vincent Kompany: les gagnants et les perdants de la semaine

    Les gagnants

    Harry et Meghan

    Une grand-mère comme Elizabeth, tout le monde en rêve ! Le conseil de famille convoqué en urgence et à huis clos dans un château de la famille royale devait tourner à la curée pour Harry et Meghan, les princes rebelles. Eh bien, nenni, comme on ne dit pas au Royaume-Uni : la Reine s’est montrée très large d’esprit et en définitive bien de son temps. De ce que l’on en sait en tout cas, et on ne sait pas forcément tout.

    Les congrès politiques

    Avez-vous vu ça ? Samedi dernier à Namur, les petites mains du CDH ont ajouté des chaises dans tous les coins disponibles pour permettre aux militants d’écouter Maxime Prévot à l’aise. Et le lendemain à Wavre, il aurait fallu un chausse-pied pour faire rentrer les fidèles du MR dans la salle où Georges-Louis...

    Lire la suite

  • Exclusion de Kir: au PS, fini de biaiser

    Emir Kir exclu du PS ! Le parti socialiste n’a pas esquivé cette fois, ni biaisé. Après six heures de discussion, la décision a été prise de sanctionner et non plus de comprendre ou d’excuser des comportements des élus en contradiction avec ses valeurs. Et cela quel que soit le poids de l’élu qui a dérapé. Emir Kir – qui rappelons-le peut faire appel d’une décision qu’il trouve totalement injuste –, ne bénéficie donc plus de la protection dont il a pu jouir dans le passé.

    Son bouclier de...

    Lire la suite