Claudio Ranieri nouvel entraîneur de l’AS Rome

Claudio Ranieri nouvel entraîneur de l’AS Rome
Twitter AS Roma

Claudio Ranieri a été nommé vendredi entraîneur de l’AS Rome jusqu’à la fin de la saison, a annoncé le club italien, qui avait mis fin jeudi aux fonctions d’Eusebio Di Francesco.

Ranieri, champion d’Angleterre à la surprise générale avec Leicester en 2016, a déjà entraîné la Roma, de 2009 à 2011. Il en a aussi très brièvement porté les couleurs au début de sa carrière de joueur en 1973.

« Nous sommes ravis de souhaiter un bon retour à Claudio Ranieri », a déclaré le président américain du club giallorosso James Pallotta, cité dans un communiqué.

« Notre objectif cette saison est de finir le plus haut possible au classement et de nous qualifier pour la Ligue des champions. C’est pour cette raison que nous voulions un entraîneur qui connaisse le club, comprenne son environnement et soit capable de motiver les joueurs. Claudio réunit toutes ces caractéristiques et il s’est montré très enthousiaste au moment d’accepter ce nouveau défi », a ajouté Pallotta.

Actuellement 5e de Serie A, la Roma vise l’une des quatre premières places qui offrent une qualification pour la Ligue des Champions.

A la peine en championnat, le club romain a également été éliminé mercredi en 8e de finale de la Ligue des Champions par Porto. Cette défaite, qui intervient après une élimination très lourde en Coupe d’Italie (7-1 contre la Fiorentina) et un revers 3-0 face à la Lazio dans le derby de Rome, a été fatale à Eusebio Di Francesco.

Jeudi, la Roma a également annoncé le départ du directeur sportif espagnol Monchi, arrivé à la fin de la saison 2016-2017.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. BELGIUM-POLITICS-GOVERNMENT-ROYALS-G59FB9OEQ.1

    Coalition fédérale: PS et N-VA ne se rapprochent pas mais ne se quittent plus

  2. Sophie Dutordoir, CEO de la SNCB, et son homologue autrichien Andreas Mattha ont célébré ce lundi l’arrivée du premier train de nuit reliant Vienne et Bruxelles.

    Retour des trains de nuit en Belgique: une solution du passé pour l’avenir ?

  3. «
Le Mercosur vend l’Amazone
», dénonçaient des opposants à l’accord lors d’une manifestation devant l’ambassade du Brésil en Belgique en août dernier.

    Unanimité wallonne contre le traité Mercosur

La chronique
  • Le cas Emir Kir, l’arbre qui cache la forêt communautariste

    Nous ne sommes qu’au début des effets de l’« affaire Kir ». Sur un plan individuel d’abord, Emir Kir s’indigne de l’éviction spectaculaire dont il fait les frais et a la possibilité de faire appel.

    Sur un plan collectif, on vérifiera dans les jours qui viennent l’impact politique de cette décision courageuse de la Commission de vigilance du PS.

    Mais c’est sur un plan plus général que des questions cruciales se posent. Les socialistes ne peuvent en...

    Lire la suite