Accueil Société

Bernard Tapie: le combat judiciaire de sa vie

L’homme d’affaires comparaît à partir de lundi devant le tribunal correctionnel de Paris. Il doit répondre d’escroquerie et de détournement de fonds publics. L’arbitrage sur la revente d’Adidas était-il truqué ? Bernard Tapie jette ses dernières forces dans ce procès.

Article réservé aux abonnés
Envoyée permanente à Paris Temps de lecture: 5 min

Depruis Paris

C’est le dernier combat qu’il veut livrer. «  Le combat de sa vie  ». Un combat pour son honneur. Bernard Tapie, 76 ans, atteint d’un double cancer de l’estomac et de l’œsophage, a choisi d’interrompre tous ses traitements médicaux (chimiothérapie et même antidouleurs) le temps de son procès. Pour être le plus combatif possible aux audiences. Le marathon judiciaire qui démarre lundi va durer près d’un mois. Histoire, pour le tribunal correctionnel de Paris, de démêler une affaire tentaculaire. Et de répondre au final à une question simple : oui ou non l’arbitrage dont l’homme d’affaires aux milles vies a bénéficié en 2008 dans le dossier de la revente d’Adidas a-t-il été truqué ? La sentence lui avait octroyé la bagatelle de 403 millions d’euros, dont 45 au titre de préjudice moral…

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs