La Fifa n’a pas provisoirement levé l’interdiction de transfert de Chelsea

La Fifa n’a pas provisoirement levé l’interdiction de transfert de Chelsea
Photo News

Le comité d’appel de la Fédération internationale de football (Fifa) n’a pas provisoirement levé l’interdiction de transfert de Chelsea en prévision de la décision finale, a annoncé la formation londonienne vendredi. Le club d’Eden Hazard s’est dit « étonné ».

« Le club a agi conformément au règlement et a déjà informé la Fifa de son intention de faire appel de la décision et de la sanction de la commission de discipline. Selon le droit suisse, le club a le droit de faire appel avant que toute sanction irrémédiable ne prenne effet », pouvait-on lire dans le communiqué de Chelsea.

« A la connaissance du club, la Fifa avait décidé, dans l’ensemble des précédents cas similaires, de suspendre la sanction jusqu’au terme de la procédure d’appel. De ce fait, Chelsea estime qu’il est traité de manière incohérente en comparaison avec d’autres clubs européens. »

Chelsea examinera les prochaines étapes de la procédure une fois que le club aura reçu, par écrit, les raisons de cette décision prise par la FIFA. Le club s’est également vu notifier qu’il avait le droit de faire appel devant le Tribunal Arbitral du Sport (TAS).

La Fifa a annoncé le 22 février que Chelsea pourrait ne pas transférer de joueurs au cours des deux prochaines périodes de transfert (jusqu’à fin janvier 2020) en raison de violations du transfert de 29 joueurs mineurs d’âge. Les Blues ont également été condamnés à une amende de 600.000 francs suisses (530.000 euros).

Le même jour, Chelsea a annoncé qu’il allait contester cette décision.

Outre Chelsea, la Fédération anglaise de football (FA) a également été condamnée à une amende de 510.000 francs suisses (450.000 euros).

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous