Jacques Borlée répond à la lettre de la LBFA et veut réfléchir à un cadre plus harmonieux

Jacques Borlée répond à la lettre de la LBFA et veut réfléchir à un cadre plus harmonieux
Belga

Jacques Borlée a tenu à répondre vendredi soir à la lettre ouverte de la Ligue Belge Francophone d’Athlétisme (LBFA) publiée vingt-quatre heures plus tôt dans laquelle elle annonçait ne plus vouloir collaborer avec l’entraîneur et coach des Belgian Tornados, le relais national du 4X400 mètres, sacré encore champion d’Europe en salle dimanche dernier à Glasgow.

Voici la lettre dans son intégralité :

«J’aime l’athlétisme par-dessus tout et ce sport m’a tant apporté. J’y ai mis une grande part de ma vitalité, j’ai tenté d’aider des athlètes à construire leurs carrières; y compris les miens.

Pour y arriver j’ai dû me battre pour faire avancer le projet qui me tenait à coeur : amener dans mon groupe d’athlètes, le professionnalisme dont je savais qu’ils avaient besoin. Cette cellule est efficace et dynamique; elle doit aussi une part de ses succès aux aides multiples que j’ai pu obtenir auprès de ceux qui ont compris ma détermination.

Je suis heureux de tous les résultats que j’ai pu initier grâce aux talents des athlètes.

Pour moi, seul l’ATHLETE compte dans toutes ses complexités; c’est ma priorité.

Le sport de haut niveau est dur et exigeant, deux caractéristiques que je cultive à titre individuel et collectif. Cela m"amène parfois à manifester mes convictions trop haut ou trop fort.

Vu les importantes échéances à court terme, il m’est urgent de réfléchir à un cadre plus harmonieux que celui qui existe aujourd’hui. J’y suis déterminé.

Une fois cette réflexion (rapide) aboutie, j’en partagerai l’esprit avec mes proches et puis les instances officielles, je l’espère sincèrement, avec elles en dévoiler les contours au public et aux médias.

Dans l’intervalle je garderai la réserve que la situation justifie.

Pour que l’athlétisme belge grandisse et prospère.»

Jacques Borlée et la LBFA doivent se rencontrer le 13 mars.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. «
Si ça avait marché avec John Barry, je serais encore là à faire couler son bain et chauffer sa soupe de tortue.
»

    Les Racines élémentaires de Jane Birkin: «J’étais devenue quelqu’un de célèbre sans grand mérite»

  2. BELGA

    Exclusion de Kir: au PS, fini de biaiser

  3. Affublé d’une veste en cuir marron élimée, appuyé à un déambulateur, Harvey Weinstein semble un vieil homme que l’on dirait centenaire, alors qu’il affiche tout juste 67 ans au compteur. © Photo News.

    Il se passe toujours quelque chose au procès de Harvey Weinstein

La chronique
  • Harry et Meghan, les papes et Vincent Kompany: les gagnants et les perdants de la semaine

    Les gagnants

    Harry et Meghan

    Une grand-mère comme Elizabeth, tout le monde en rêve ! Le conseil de famille convoqué en urgence et à huis clos dans un château de la famille royale devait tourner à la curée pour Harry et Meghan, les princes rebelles. Eh bien, nenni, comme on ne dit pas au Royaume-Uni : la Reine s’est montrée très large d’esprit et en définitive bien de son temps. De ce que l’on en sait en tout cas, et on ne sait pas forcément tout.

    Les congrès politiques

    Avez-vous vu ça ? Samedi dernier à Namur, les petites mains du CDH ont ajouté des chaises dans tous les coins disponibles pour permettre aux militants d’écouter Maxime Prévot à l’aise. Et le lendemain à Wavre, il aurait fallu un chausse-pied pour faire rentrer les fidèles du MR dans la salle où Georges-Louis...

    Lire la suite

  • Exclusion de Kir: au PS, fini de biaiser

    Emir Kir exclu du PS ! Le parti socialiste n’a pas esquivé cette fois, ni biaisé. Après six heures de discussion, la décision a été prise de sanctionner et non plus de comprendre ou d’excuser des comportements des élus en contradiction avec ses valeurs. Et cela quel que soit le poids de l’élu qui a dérapé. Emir Kir – qui rappelons-le peut faire appel d’une décision qu’il trouve totalement injuste –, ne bénéficie donc plus de la protection dont il a pu jouir dans le passé.

    Son bouclier de...

    Lire la suite