Accueil Société

Trafic perturbé, toitures envolées…: les vents violents provoquent d’importants dégâts

La Belgique est placée en alerte jaune jusqu’à 20h.

Temps de lecture: 5 min

L’Institut royal météorologique (IRM) a placé l’ensemble du territoire belge en alerte jaune aux fortes rafales de vent ce dimanche. L’alerte prendra fin vers 20h. Une partie de la Flandre, le nord-ouest, est même passée sous vigilance orange.

Des rafales de vent jusqu’à 110 km/h : le point météo, région par région

La tempête fait sa première victime

La circulation des trains perturbée

La circulation des trains en Flandre occidentale et orientale a été interrompue vers 13h30 ce dimanche, a indiqué Infrabel. En cause : des arbres, des branches et autres objets emportés par le vent qui sont tombés sur les rails. Le trafic ferroviaire entre Anvers et la frontière néerlandaise a également été mis à l’arrêt.

La gare de Bruges a par ailleurs été évacuée de manière préventive en raison du risque d’effondrement d’un bâtiment qui se trouve à proximité.

Le trafic est également perturbé en Wallonie, la circulation des lignes 125 et 139 est notamment interrompue.

La circulation est interrompue sur le ring de Bruxelles à hauteur de Groenendael à cause de la chute d’un arbre, indique le centre flamand du trafic. Deux voies sont également bloquées sur le ring extérieur à hauteur de Beersel et la police est en train de fermer à la circulation la partie du ring entre Tervueren et le carrefour Léonard.

En Flandre, de nombreuses chutes d’arbre perturbent la circulation, notamment sur la E17 à Beervelde, sur la E40 à Bertem, sur le ring d’Anvers à Deurne et sur la A12 à Meise en direction de Bruxelles.

Une partie du toit du Docks Bruxsel s’envole

À Bruxelles, des morceaux du toit du centre commercial Docks Bruxsel se sont envolés pour retomber sur la route.

Un arbre s’est effondré sur la route avenue Chazal près de Meiser.

Les transports en commun de la Stib sont également perturbés : de nombreuses lignes de tram et de bus sont concernées. Les lignes 3 et 7 sont interrompues entre De Wand et Van Praet. « Un arbre est tombé et a arraché des câbles aériens. Cela va donc prendre du temps », précise la porte-parole de la Stib, Françoise Ledune.

Un problème similaire provoque l’interruption de la circulation du tram 81 entre Albert et Marius Renard. La ligne du tram 82 est également perturbée parce que des panneaux solaires menacent de s’effondrer d’un toit.

stib

Un arbre est également tombé sur les voies du tram 44. Le trafic est interrompu entre les arrêts Tervuren et Quatre Bras. Les pompiers sont en train de découper l’arbre. Les lignes aériennes n’ont pas été touchées. Le trafic pourra dès lors reprendre directement une fois l’arbre dégagé.

Aucun métro ne s’arrête à la station Beekkant : un morceau de tuile menace de s’effondrer au-dessus de l’entrée.

Les lignes de bus circulant dans le centre sont quant à elles toutes limitées à la gare centrale dans un sens et à l’arrêt De Brouckère dans l’autre sens afin d’éviter de passer à proximité de la tour Philips. A ce niveau, des tuiles sont en train de tomber d’un toit. Les pompiers ont été mobilisés.

La circulation des trams et bus est limitée de manière générale dans les zones boisées.

Plus de 100 interventions dans le Hainaut

Les services de secours de Wallonie picarde sont déjà intervenus à une centaine de reprises ce dimanche à la suite des dégâts causés par la tempête qui frappe depuis ce matin le Hainaut occidental. On ne déplore aucun blessé.

«  Les équipes sont actuellement sur le terrain aux quatre coins de Wallonie picarde. À 13h30, on en était à une centaine d’interventions », indique le major Olivier Lowagie, commandant de la zone de secours de Wallonie picarde.

En début de matinée, les pompiers sont intervenus à une trentaine de reprises pour des arbres et branches entravant la circulation, notamment sur la E42 à Vaulx mais aussi dans les localités d’Ath, Flobecq et Bernissart. Les interventions ont aussi porté sur des câbles électriques couchés au sol, ce qui a nécessité la venue d’Ores sur place.

Après une période d’accalmie, les bourrasques de vent repris de plus belle vers 11h30. Les rafales ont frappé la région du Tournaisis, où des petits chapiteaux et des tonnelles se sont envolés, mais aussi les régions d’Ath et de Basècles.

Un toit s’envole à Liège

Le vent a causé des dégâts dimanche à Liège où le quai Vercour, le quai Timmermans et la rue Ernest Solvay sont toujours fermés à la circulation. A Chênée, le boulevard de l’Ourthe, lui, a été rouvert, indiquent dimanche après-midi la police et les pompiers de Liège.

La rue de la Madeleine a par ailleurs été fermée ce dimanche après-midi à la suite de l’effondrement d’un échafaudage. De nombreuses toitures ont aussi été arrachées mais, selon les pompiers, la situation n’est pas préoccupante.

Le traditionnel Grand Feu de Bouge menacé par les rafales de vent

Ce dimanche soir, doit se tenir le traditionnel grand feu de Bouge. Des milliers de personnes sont attendues mais les organisateurs ont déjà évoqué une possible annulation sur Facebook face aux intempéries.

«  Les prévisions annoncent le gros de la tempête pour cet après-midi. Les bourrasques devraient s’atténuer entre 17h et 19h pour reprendre une force habituelle après 19h. À ce stade, la mise à feu est toujours prévue même si elle doit être légèrement retardée ce qui n’est pas encore à l’ordre du jour. »

Les carnavals perturbés en Flandre

Plusieurs défilés de carnaval ont été annulés dimanche dans le Limbourg, notamment à As et à Bilzen, à cause des fortes rafales de vent. À Ninove, dans la province de Flandre orientale, les carnavaliers n’ont eux pas le droit de monter sur les chars.

Dans la commune d’As, le bourgmestre Tom Seurs et les organisateurs ont décidé d’annuler le cortège carnavalesque après avoir consulté les pompiers et les stations météorologiques. «  La sécurité des participants et des visiteurs ne peut être garantie », ont-ils précisé. Les autorités de Bilzen ont pris la même décision peu avant 11h. À Ninove, en plus de l’interdiction de monter sur les chars, le parcours du cortège a également été raccourci.

Par ailleurs, les carnavals de Termonde et de Montaigu-Zichem ont été annulés à cause des fortes rafales de vent, ont annoncé les bourgmestres des 2 localités flandriennes.

Les zoos d’Anvers et de Planckendael ont été fermés dimanche après-midi en raison de la tempête qui traverse le pays. « La sécurité des visiteurs et des animaux prévaut », a indiqué une porte-parole.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

2 Commentaires

  • Posté par Camal André, dimanche 10 mars 2019, 15:10

    Oufti! Un morceau de tuile menace de s'effondrer! C'est assez rare fréquent.

Plus de commentaires

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Geeko Voir les articles de Geeko