Accueil Société

Un recours menace 5.000 étudiants en médecine

Le décret organisant les études de médecine, exempte de concours les étudiants en allégement. Ceux qui ont choisi le programme de remédiation crient à l’injustice et menacent de déposer un recours… qui fragiliserait le sort de tous les autres.

Article réservé aux abonnés
Chef du service Société Temps de lecture: 4 min

C’est l’histoire d’une étudiante en médecine comme beaucoup d’autres. Vocation précoce : gamine déjà, elle voulait devenir « docteur ». Et elle a tenu bon, poussant les portes de la faculté de Namur en septembre 2014. La suite du parcours ressemble à celui de l’immense majorité dans cette filière : face aux montagnes de syllabus, les échecs sont nombreux. En janvier 2015, elle affiche une moyenne de 8,1/20. Dans ces circonstances, la faculté recommande d’opter, au choix, pour un programme de remédiation ou pour un allégement.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs