Crash aérien en Ethiopie: la Chine interdit à ses compagnies de faire voler leurs Boeing 737 MAX 8

© Reuters
© Reuters

La Chine a demandé lundi aux compagnies aériennes chinoises de suspendre les vols de leurs Boeing 737 MAX 8, après le crash la veille d’un avion de même modèle d’Ethiopian Airlines, qui effectuait la liaison entre Addis Abeba et Nairobi.

Leur utilisation pourra reprendre après confirmation par les autorités américaines et par Boeing «des mesures prises pour garantir avec efficacité la sécurité des vols», a indiqué le Bureau chinois de l’aviation civile dans un communiqué.

Citant le crash de dimanche et celui d’un autre appareil de la compagnie indonésienne Lion Air en octobre, il a précisé que la mesure de suspension entrerait en vigueur lundi à 18 heures heure chinoise (10H00 GMT).

► Crash aérien en Ethiopie : Ethiopian Airlines immobilise ses Boeing 737 MAX

Pour la deuxième fois en quelques mois, un Boeing 737 MAX 8 s’est écrasé quelques minutes après son décollage, soulevant de nouvelles questions sur les débuts de cet appareil essentiel pour le constructeur américain.

Les 157 passagers et membres de l’équipage qui avaient pris place à bord du vol d’Ethiopian Airlines sont morts dimanche, a confirmé la compagnie éthiopienne.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous