Tomorrowland Winter: environ 250 personnes évacuées à cause de violentes rafales de vent

© Instagram
© Instagram

Environ 250 personnes ont été évacuées lundi d’une piste et d’un bar afférent dans la station de sports d’hiver de l’Alpe d’Huez, en France, rapportent les organisateurs de Tomorrowland Winter, la première édition hivernale du festival électro. Des remontées mécaniques ont dû être fermées en raison des vents violents.

La première édition Tomorrowland Winter en images et vidéos

Les personnes évacuées sont principalement des festivaliers, collaborateurs et artistes qui avaient rejoint le bar sans skis et ne pouvaient donc descendre par eux-mêmes.Elles ont été transportées dans des dameuses, sans incident particulier, d’après les organisateurs de Tomorrowland Winter.

L’événement musical doit véritablement commencer mardi, mais certains festivaliers sont arrivés à partir de samedi pour profiter d’animations sur les pistes et dans le «village» du festival, ainsi que pour skier.

« Le vent s’est intensifié »

«Il a beaucoup neigé ce matin, mais ce n’était pas un problème. Quand le vent s’est intensifié, nous avons dû fermer les remontées mécaniques. Certains en haut de la piste n’avaient pas de skis avec eux, parce qu’ils voulaient uniquement faire la fête dans le bar. Nous avons donc recouru à six dameuses pour les faire redescendre», explique le porte-parole Debby Wilmsen.

« Tomorrowland Winter, une aberration » : des élus écologistes alertent sur l’impact environnemental

Mardi, le vent devrait s’apaiser et de nombreux lieux couverts sont de toute façon réservés au festival, rassure-t-il.

La première version «hiver» de Tomorrowland est sold-out avec 25.000 visiteurs attendus cette semaine. A l’affiche, figurent entre autres Paul Kalkbrenner, Armin van Buuren, Netsky, Martin Garrix, Lost Frequencies et Martin Solveig.

Poursuivez votre lecture sur ce(s) sujet(s) :Arts, culture et spectacles
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 
 
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. SOCCER JUSTICE SPORTING ANDERLECHT TRAINING CENTER SEARCH

    Un air de sérénité pendant les perquisitions à Anderlecht

  2. Emmanuel Macron est très attendu pour son face à face avec la presse, ce jeudi en début de soirée.

    Macron: la suppression de l’ENA, mais encore?

  3. Tous les partis francophones s’accordent pour appellent à la création d’une instance de contrôle totalement indépendante.

    Survol de Bruxelles: la position des différents partis

Chroniques
  • Un «Stemtest» pour voter en connaissance de cause

    Sa première annonce, il y a quelques semaines, était plutôt hésitante : « Ah oui, le président de parti me murmure que je dois dire explicitement que je suis candidat Premier ministre. » Depuis cette révélation, Jan Jambon, vice-Premier ministre dans le gouvernement précédent, ne cesse de le répéter, d’abord à la presse flamande ; après en français, et même dans un clip lancé sur tous les réseaux sociaux : « Je suis Jan Jambon, et je suis candidat Premier ministre. » Pour Charles Michel, l’actuel Premier ministre, c’est son porte-parole, Georges-Louis Bouchez, qui répond au micro de LN24 : « Charles Michel serait un meilleur Premier ministre, j’en suis certain ». Puis, n’oublions pas Elio Di Rupo, toujours président du PS, qui, déjà en automne 2018, expliquait sur le plateau de Jeudi En Prime qu’« être Premier ministre signifie...

    Lire la suite

  • Bulletin des ministres: la Belgique de fiston fait mieux que celle de papa

    Soixante-deux journalistes du « Soir », du « Standaard » et de « Bruzz » à Bruxelles se sont prêtés à l’exercice délicat d’attribuer une cote à tous les ministres francophones et flamands de ce pays. Nous publions ce mercredi les derniers bulletins. Un exercice qui contient certainement sa part de subjectivité mais qui livre d’intéressants enseignements. On constatera d’abord qu’en appliquant la même méthode d’évaluation, le gouvernement fédéral obtient une moyenne de 54 %, alors que Bruxelles atteint 59...

    Lire la suite