Accueil Culture Musiques

Frankenstein Une proposition totale aux accents de film de science-fiction

Une nouvelle œuvre à découvrir. La créature de Mary Shelley prend vie dans un opéra mis en scène par Àlex Ollé et composé par Mark Grey.

Jusqu’au 20 mars à la Monnaie (Bruxelles).

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Culture Temps de lecture: 4 min

Mettre au point de nouvelles pièces c’est important car il faut aller à la rencontre des jeunes générations. Pour ça, il faut créer de nouvelles choses. » Les mots d’Àlex Ollé, metteur en scène et cofondateur du collectif La Fura dels Baus, connu pour ses propositions barrées et hautes en couleur, résument une grande partie des enjeux de l’opéra aujourd’hui : comment arriver à capter l’attention d’un nouveau public, qui perçoit souvent l’opéra comme un monde inaccessible, élitiste ou archaïque ?

Une question complexe qui semble être un des points centraux de la démarche d’Ollé dans Frankenstein, opéra créé à La Monnaie en ce mois de mars, à l’occasion des 200 ans du roman de Mary Shelley Frankenstein ou le Prométhée moderne (à l’origine prévue en 2016, la production avait dû être reportée car les infrastructures de Tour & Taxis, où s’était installé La Monnaie pendant ses rénovations, n’étaient pas adaptées).

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Musiques

Voir plus d'articles
La Une Le fil info Commentaires Partager

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs