Baromètre Test Achats: les lunettes coûtent trop cher en Belgique

Baromètre Test Achats: les lunettes coûtent trop cher en Belgique

Acheter une paire de lunettes coûte cher. Très cher, même. A un point tel que 26 % des personnes qui en ont besoin estiment que cela représente une dépense dont il est très difficile voire impossible de s’acquitter, selon le baromètre Test Achats sur la capacité financière des Belges.

Sur le terrain, les CPAS sont souvent sollicités, confie Alain Vaessen, directeur général de la Fédération des CPAS : « Comme c’est assez onéreux et très peu remboursé, beaucoup de ménages ont des difficultés à faire face à cette dépense. »

Vers des produits plus abordables ?

Depuis les années 90, de grandes chaînes bousculent pourtant le marché optique en proposant des produits plus abordables. Avec des « punchline » parfois tentants : « Produire des lunettes coûte moins de 10 euros. Alors pourquoi les payer 400 ? »

Vraiment ? « Il a été montré qu’on pouvait avoir une monture qui sorte de chaîne, en Chine, pour 1 euro, reconnaît Thierry Segaert, secrétaire général de l’association professionnelle des opticiens et optométristes de Belgique (APOOB). Mais un opticien indépendant ne pourra pas la vendre, car on ne peut pas assurer le service derrière. »

Les verres, le coût le plus important

Ce sont les verres, fabriqués sur mesure, qui représentent généralement le coût le plus important. Joël Preumont, coordinateur commercial d’Optique Point de Mire, les magasins partenaires des mutuelles Solidaris, énumère les prix réels. Pour des verres unifocaux pour une myopie classique, on trouve des « entrées de gamme » dès 2 à 3 euros le verre quand certains fournisseurs montent à 15, 20 euros le verre. Pour des verres amincis, cela va de 5, 10 euros par verre à 20, 25 euros. Enfin, en ce qui concerne les verres progressifs, leur « entrée de gamme » tourne autour de 50 euros le verre. «   Certains verres progressifs peuvent grimper jusqu’à 400 euros le verre ! Ce prix n’est vraiment pas justifié. »

► Notre dossier sur Le Soir+.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. Elaborer des vaccins et des traitements prend du temps. Dans l’urgence, les chercheurs testent des molécules efficaces contre d’autres virus.

    Comment un laboratoire belge traque le coronavirus

  2. Kim en balade, samedi matin, sur la plage du célèbre Burj Al Arab, l’hôtel aux... 7 étoiles. @News

    Tous les regards sur Kim Clijsters à Dubaï

  3. Tristan Moreau et Nathalie Van Tongelen, au coeur du nouveau spectacle, «
Studio 100 part en live
». © Mathieu Golinvaux

    Studio 100 sort de l’écran pour un nouveau show musical

La chronique
  • Lettre ouverte au Roi: le temps est venu d’être créatif

    Saisissant la perche tendue récemment par David Van Reybrouck, je prends la plume. Le Roi et moi, nous avons un intérêt commun dans le dénouement de la crise politique actuelle. Que serait un Roi sans son royaume ? Que serait une constitutionnaliste sans sa Constitution ? En cas d’éclatement du pays, que deviendront le Roi, sa famille, ses palais et ses yachts ? En tant que constitutionnaliste, que ferai-je de ce know-how constitutionnel local inédit sur BHV, les matières personnalisables et l’autonomie constitutive ? Pas de doute : les constitutionnalistes belges et la famille royale feront le désespoir des bureaux de placement professionnel. De manière à la fois intéressée et désintéressée, je glisse donc au Roi quelques petites recettes.

    Ceci n’est pas une pipe...

    Lire la suite

  • Négociations fédérales: un conseil d’ami, n’essayez plus N-VA et PS

    Mais franchement, qui est surpris ? Koen Geens était bien culotté ce vendredi soir de rejeter la responsabilité de l’échec de sa mission sur Paul Magnette et le PS. Il fallait être Hibernatus ou moine ces derniers mois pour ne pas avoir compris que le PS ne monterait pas dans un gouvernement avec la N-VA. Certains observateurs s’en gaussaient vendredi matin : il n’y avait dans l’interview de Paul Magnette au Soir qu’une confirmation du « jamais avec la N-VA » tant de fois prononcé....

    Lire la suite